Législatives 2017: Suspendu du parti Les Républicains, le Calédonien Harold Martin dénonce « une injustice expéditive »

No Comment

©Capture / Caledonia

Suspendu par le parti Les Républicains, le maire de la commune de Païta et candidat aux Législatives Harold Martin a dénoncé une décision qu’il qualifie d’ « injustice expéditive » en étrillant son adversaire politique, l’actuel député Philippe Gomès (Calédonie ensemble). Un reportage de notre partenaire Caledonia.

« Ils veulent à Paris sauver le soldat Gomès qui en difficulté » a déclaré Harold Martin, maire de Païta, ancien président du gouvernement territorial et du Congrès et candidat dans la 2ème circonscription calédonienne. « Ce que je dénonce c’est qu’il y a le plan Christnacht pour nous faire arriver à l’indépendance-association mais que pour l’instant c’est tenu secret », a souligné Harold Martin, qui a en a profité pour présenter son suppléant Grégoire Bernut reportage à la 3ème minute).

Nicolas Metzdorf, élu à la province Sud et membre de Calédonie ensemble, a, depuis sa page Facebook, longuement fustigé une affirmation « ridicule ». « Si Philippe Gomès préparait l’indépendance-association, il n’aurait pas reçu l’investiture commune des Républicains et de l’UDI au détriment de celui qui a déposé sa candidature en juillet sans être retenu, Harold Martin, qui de plus vient d’être suspendu pour une durée de trois ans des Républicains pour faute grave ».

Selon le site Caledosphère, Harold Martin a été suspendu du parti Les Républicains en raison de ses nombreuses critiques envers le représentant local du parti, le sénateur Pierre Frogier, et son ambiguïté lors de l’entre-deux tour de la Présidentielle, pendant lequel il déclarait ne pas avoir confiance en Emmanuel Macron sans appeler à faire barrage à Marine Le Pen.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment