Législatives 2017: Les résultats provisoires du 1er tour en Polynésie française

No Comment

©Gregory Boissy – AFP

Le premier tour des Législatives a eu lieu ce samedi 3 juin en Polynésie française. Premier enseignement: un taux de participation faible, établi à 32,87% à 16h45 (locale), soit 5 points de moins par rapport au 1er tour de 2012, indique Radio 1 Tahiti. Deuxième enseignement: les trois candidats du Tapura Huira’atira, parti politique du Président polynésien Edouard Fritch, arrivent en tête dans les trois circonscriptions de la Polynésie. Ces trois candidats portent également l’étiquette Majorité présidentielle.

Selon les premières estimations tombées à 8h ce dimanche matin, soit à 20h samedi soir en Polynésie, la députée sortante et candidate à sa succession, Maina Sage (Tapura Huira’atira – Majorité présidentielle), arrive confortablement en tête avec 46,31% des suffrages exprimés, dans la 1ère circonscription. Elle est qualifiée pour le second tour face à Moana Greig (26,28%), candidat du Tahoera’a Huira’atira de Gaston Flosse. L’indépendantiste Richard Tuheiava obtient quant à lui 15,79% des suffrages exprimés, insuffisant pour se qualifier au second tour.

Maina Sage et Moana Greig ©Radio 1 Tahiti

Maina Sage et Moana Greig ©Radio 1 Tahiti

Dans la majoritairement féminine 2ème circonscription, c’est Nicole Sanquer (Tapura Huira’atira – Majorité présidentielle) qui arrive en tête avec 37,61% des suffrages exprimés. Son adversaire Teura Iriti, du Tahoera’a Huira’atira, arrive en seconde position avec 24,06% des suffrages exprimés. Elles disputeront toutes deux le second tour des Législatives. Dans cette circonscription, deux autres candidates se sont détachées: l’indépendantiste Valentina Cross avec 17,31% des suffrages exprimés et Tepuarauri Teriitahi avec 13,08%. Toutefois, les deux candidates ne sont pas qualifiées pour le second tour.

Nicole Sanquer et Teura Iriti ©TNTV

Nicole Sanquer et Teura Iriti ©TNTV

Surprise dans la 3ème circonscription, le candidat indépendantiste Moetai Brotherson arrive en seconde position avec 30,11% des suffrages exprimés. Il disputera le second face à Patrick Howell (Tapura Huir’atira – Majorité présidentielle) qui remporte le premier tour dans cette circonscription avec 33,40% des suffrages exprimés. « Grosse déception » pour le candidat du Tahoera’a Huira’atira de Gaston Flosse, Vincent Dubois, qui n’obtient pas assez de voix pour se qualifier au second tour. Le candidat malheureux a indiqué que son soutien personnel pourrait aller au candidat indépendantiste Moetai Brotherson, mais la décision finale viendra du bureau politique du Tahoera’a Huira’atira.

Patrick Howell et Moetai Brotherson ©TNTV

Patrick Howell et Moetai Brotherson ©TNTV

Il n’y aura donc pas de triangulaire pour le second tour des Législatives en Polynésie française. Si les deux premières circonscriptions verront un duel autonomiste, la troisième circonscription verra un duel autonomiste-indépendantiste. Les résultats définitifs seront proclamés par le Haut-commissariat de la Polynésie française dimanche matin (local). A noter que les seuls partis nationaux ayant attribué des investitures en Polynésie, soit le Front national, la France insoumise  et l’Union populaire républicaine, ne dépassent pas la barre des 2% dans les trois circonscriptions. A contrario, les grands partis polynésiens ont une nouvelle fois dominé le scrutin en Polynésie française.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment