Législatives 2017: La Polynésienne Teaki Dupont-Teikivaeoho candidate à Lorient

No Comment

©Ouest-France

Teaki Dupont-Teikivaeoho, originaire de la Polynésie française et actuellement 1re adjointe à Ploemeur, est candidate dans la 5ème circonscription de Lorient, sous l’étiquette UDI. Après Babette de Rozières à Paris, c’est la seconde ultramarine a être candidate aux Législatives sur le territoire national.

Née d’une mère marquisienne et d’un père de l’Hexagone, Teaki Dupont-Teikivaeoho a « voyagé au gré des affectations de [son] père » avant de prendre racine en Bretagne où elle est 1ère adjointe à Ploemeur depuis 2014 et conseillère régionale de Bretagne de 2010 à 2015, une première pour une Polynésienne. Aujourd’hui, elle se lance dans les Législatives en présentant sa candidature dans la 5ème circonscription de Lorient, regroupant Lorient, Larmor-Plage, Ploemeur, Lanester et Groix. En 2012, Teaki Dupont-Teikivaeoho, de retour en Polynésie française, s’était déjà présentée aux Législatives dans la 1ère circonscription et avait obtenu un modeste score. « C’était une expérience passionnante, mais très rude. J’en suis sortie épuisée, mais j’ai beaucoup appris », raconte-t-elle. A Lorient, la Polynésienne fera face au candidat sortant Gwendal Rouillard (PS).

« Je ferai une campagne simple, accessible, avec du contact direct » précise la candidate au quotidien Ouest-France. Lors de l’inauguration de son QG de campagne dans le centre-ville de Lorient, Teaki Dupont-Teikivaeoho s’est présentée « comme une citoyenne voulant porter une voix nouvelle et participer à la vie publique ». « Notre équipe de campagne comprend très peu de gens encartés, très peu politisés », ajoute-t-elle.

En Outre-mer, deux autres candidatures ont été officialisées: une en Martinique, l’autre à La Réunion. En Martinique, Philippe Edmond-Mariette a confirmé sa candidature dans la 1ère circonscription où Alfred Marie-Jeanne, député sortant, ne se représentera pas. Philippe Edmond-Mariette n’a pas encore confirmé sous quelle étiquette il concourra. A La Réunion, Emmanuel Séraphin, proche d’Huguette Bello, elle-même candidate à sa succession dans la 2ème circonscription, se présente dans la 7ème circonscription sous l’étiquette du parti Pour La Réunion. Il aura pour suppléante Lorraine Nativel. Retrouvez notre tableau de tous les candidats officiellement déclarés dans les Outre-mer, et mis à jour régulièrement.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment