Législatives 2017 – d’Outre-mer en Hexagone: Philippe Milia, candidat Divers gauche à Aubervilliers

No Comment

Ils sont originaires des Outre-mer et se lancent dans la campagne des Législatives dans l’Hexagone. Exercice difficile, Outremers360 s’intéresse à ces candidats qui relèvent le défi d’être les porte-paroles de leur territoire d’adoption. Après le portrait de Corinne Narrassiguin, focus dans la 6ème circonscription d’Aubervilliers avec la candidature du Martiniquais Philippe Milia.

Après 30 ans de militantisme, Philippe Milia a décidé de se lancer dans le grand bain des élections. Né en Martinique dans une famille de 4 enfants, il y vit jusqu’à l’âge de 19 ans, où il décide de rejoindre la France hexagonale pour se construire un avenir et aider sa famille. Très vite,  Philippe Milia s’investit dans la vie associative à Aubervilliers. Il sera président d’un club de badminton, « avec le souci constant de l’épanouissement des enfants et des jeunes de ces quartiers », souligne-t-il. Ensuite, Philippe Milia s’engage en politique en tant que militant. De 2008 à 2014, il est élu conseiller municipal sous l’étiquette du parti socialiste.

Mais déçu de la politique et plus particulièrement du PS qu’il quittera en octobre 2016, Philipe Milia souhaite donner un nouvel élan à son engagement politique. Le 23 mai dernier, il a présenté sa candidature aux habitants de la 6ème circonscription de la Seine-Saint-Denis, accompagné de sa suppléante Mireille Benchérif.  S’inspirant de son mentor Aimé Césaire comme il le répète souvent, Philipe Milia entend remettre le citoyen au coeur de la vie politique. « Face à cette  immobilisme, j’ai décidé de m’engager pour un vrai renouvellement à gauche. Moi, fils d’ouvrier, je vais être à votre service pour défendre haut et fort les besoins de votre vie quotidienne, croiser le fer quand l’intérêt politique porte atteinte à vos valeurs de citoyens d’Aubervilliers et de Pantin » a déclaré Philippe Milia.

20170523_205707

Pour marquer sa différence avec ses adversaires, Philipe Milia s’appuie sur son expérience d’homme de terrain, sa connaissance d’Aubervilliers et son écoute. Comme engagements, il propose de déployer davantage de permanences pour permettre aux administrés de faire remonter les doléances, favoriser le développement d’une pépinière d’entreprises pour les jeunes dans la circonscription. Philipe Milia souhaite également remettre sur la table, un vieux serpent de mer politique: la question du vote des étrangers aux élections locales. Devant une population aux origines diverses désabusée par l’augmentation de l’insécurité, les problèmes de logement, le chômage, Philippe Milia sait que  la tâche sera difficile. Ce dernier se dit  toutefois  combatif dans cet ancien fief de Claude Bartolone.  Aujourd’hui, il s’oppose à l’ancienne ministre Elisabeth Guigou, la député sortante de cette circonscription. Il devra aussi affronter un autre obstacle, l’abstention. Lors des dernières élections législatives de 2012,  le taux de participation était de 32,63% (contre 41,44% au premier tour)

Les candidats de la 6ème circonscription de Seine-Saint-Denis

La 6ème circonscription regroupe les villes d’Aubervilliers et de Pantin

Elisabeth Guigou (PS, sortante),

Alexandre Aidera (REM),

Karine Franclet (UDI-LR),

Bastien Lachaud (FI),

Nathalie Arthaud (LO),

Lines Valles (FN),

Rezk Schehata ,

Philippe Milia,

Eric Andraud,

Karima Rahouri (UPR),

Florie Marie (NP),

Caroline Fons-Battisti(AEI),

Patrick Le Hyaric (PC),

Nadia Azzoug.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data