Législatives 2017 – d’Outre-mer en Hexagone: Corinne Narassiguin, candidate PS dans le Val-de-Marne

No Comment

©Olivier Lejeune / Le Parisien

Ils sont originaires des Outre-mer et se lancent dans la campagne des Législatives dans l’Hexagone. Exercice difficile, Outremers360 s’intéresse à ces candidats qui relèvent le défi d’être les porte-paroles de leur territoire d’adoption. Pour ce premier portrait, rencontre avec la Réunionnaise Corinne Narassiguin, candidate PS dans la 3ème circonscription du Val-de-Marne (Île-de-France).

« C’est une circonscription très complexe avec à la fois la ville la plus pauvre du département, Villeneuve Saint-Georges, des banlieues pavillonnaires classes moyennes et de belles résidences cossues », admet la candidate au site Clicanoo. Pas assez toutefois pour décourager Corinne Narassiguin, qui a été élue députée des Français d’Amérique du Nord en 2012. Dans le Val-de-Marne, Corinne Narassiguin pourra compter sur l’implantation territoriale de son suppléant, le maire de Boissy Saint-Léger, Régis Charbonnier, et de sa directrice de campagne Bénédicte Bousson-Jeannot.

©Facebook Narassiguin 2017

©Facebook Narassiguin 2017

« Je suis très heureuse d’avoir l’opportunité de m’implanter sur le terrain sur le long terme, quel que soit le résultat », confie la candidate à Outremers360 qui envisage de faire du Val-de-Marne une terre d’adoption. « Cette 3ème circonscription, par beaucoup d’aspects, reflète les grands enjeux nationaux: fracture territoriale, lutte contre les inégalités et les discriminations, justice sociale, aménagement du territoire, écologie. On a une population très mélangée, que ce soit en termes d’origines mais aussi de classes sociales. Cela va me permettre de défendre les dossiers, les intérêts de la circonscription, tout en servant au mieux l’intérêt du Pays tout entier ».

Une « gauche constructive »

Corinne Narassiguin, qui fut la porte-parole de Benoît Hamon pendant la campagne présidentielle, se revendique d’une « gauche constructive » portant l’ambition d’être la force d’opposition à Emmanuel Macron. « On souhaite proposer aux Français un projet clair qui ne va certainement pas bloquer le pays par la rue », défend la candidate en taclant la gauche mélenchoniste. « Il faut que le Pays avance et réussisse, ce qui pour nous passe par un projet ancré à gauche. Il faut donc un nombre de socialistes important à l’Assemblée nationale pour établir ce rapport de force avec Emmanuel Macron ».

La tâche ne sera pourtant pas simple. Pour ces Législatives, le Parti socialiste se lance avec plusieurs handicaps: son score du premier tour et l’éclatement de la gauche, notamment sur cette circonscription du Val-de-Marne. Néanmoins, la Réunionnaise Corinne Narassiguin ne désespère pas et vise une place de choix pour le second tour. D’autant qu’historiquement, la 3ème circonscription du Val-de-Marne est ancrée à gauche, puisque le député sortant, le socialiste Roger-Gérard Schwartzenberg, a occupé le poste de 1988 à 2007, avant son retour en 2012.

Les candidats dans la 3ème circonscription du Val-de-Marne:

3ème circonscription du Val-de-Marne: Ablon sur Seine, Villeneuve le Roi, Villeneuve Saint Georges, Valenton, Villecresnes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Boissy-Saint-Léger, Limeil Brévannes :

Laurent Saint-Martin – REM
Yassia Souih – Union des patriotes
Lucien Noaille – Lutte Ouvrière
Michel Lecocq – UPR
Didier Gonzales – LR
Nizarr Bourchada – FM
Corinne Narassiguin – PS + EELV
André Yon – POID
Nicolas Georges – FI
Emmanuelly Gougougnan – DLF
Dominique Bourse-Provence – FN
Alexandre Boyer – PCF
Myriam Gaye – PRG

Les 11 circonscriptions du Val-de-Marne ©France 3 Paris IDF / G. Courtois

Les 11 circonscriptions du Val-de-Marne ©France 3 Paris IDF / G. Courtois

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment