Législatives 2017- D’Outre-mer en Hexagone: Axel Urgin candidat socialiste dans la 2ème circonscription du Val-de-Marne

No Comment

Ils sont originaires des Outre-mer et se lancent dans la campagne des Législatives dans l’Hexagone. Outremers360 s’intéresse à ces candidats qui relèvent le défi d’être les représentants de toute la Nation et les porte-paroles de leur territoire d’adoption. Cette semaine, nous  poursuivons cette série de rencontres avec Axel Urgin, Guadeloupéen et candidat du Parti Socialiste dans la 2ème circonscription du Val-de-Marne.

Né en décembre 1960, Axel Urgin arrive en France métropolitaine en août 1978. Le jeune Guadeloupéen adhère immédiatement au Parti Socialiste. »Une adhésion de conviction, assure ce dernier qui suivait régulièrement les campagnes électorales. Trois ans plus tard, François Mitterrand remporte l’élection présidentielle. « La victoire de François Mitterrand, le 10 mai 1981 a été une explosion de joie pour le jeune militant que j’étais. On n’imaginait pas durant ces années que le Parti Socialiste pouvait gagner une élection. Le Parti Socialiste était davantage perçu comme un parti d’opposition ».

Après 11 ans d’études et passé par HEC, Sciences Po et l’ENA, Axel Urgin choisit d’intégrer la Cour des Comptes comme magistrat. « Comme Mitterrand avait été réélu en 1989, je voulais participer le plus activement possible à son deuxième mandat. J’ai préféré travailler à la Cour des Comptes qu’à l’Inspection générale des finances, cela me permettait davantage de faire la politique ». Un choix de parcours identique à ceux de Philipe Seguin et François Hollande. Axel Urgin va aussi côtoyer différents cabinets ministériels de la Rue Oudinot, puis de Matignon. En juin 1992, il est appelé au cabinet de Pierre Bérégovoy, Premier ministre, comme chargé de mission puis devient conseiller technique. Il était notamment le directeur de cabinet de Christian Paul, lorsque celui-ci était secrétaire d’Etat à l’Outre-mer dans le gouvernement Jospin. Maître de conférence à l’ENA depuis 1991, il enseigne également à l’IEP-Paris et à l’université de Marne-la-Vallée.

Sur proposition du maire de Créteil, Laurent Cathala, Alex Urgin s’engage dans la campagne municipale en 2008. Il est nommé maire-adjoint de la ville de Créteil. « Pourquoi Créteil? C’est une ville que je connais depuis longtemps car elle est jumelée avec la ville des Abymes. J’y ai passé mes vacances lorsque j’étais petit ».

Les différentes affiches de campagne du candidat socialiste © Parti Socialiste de Choisy-le-Roi

Les différentes affiches de campagne du candidat socialiste © Parti Socialiste de Choisy-le-Roi

Aujourd’hui âgé de 56 ans, Axel Urgin se lance dans la bataille des législatives avec sa suppléante Nadia Brahimi dans la deuxième circonscription du Val-de-Marne. Dans cette circonscription  qui regroupe les villes de Créteil, d’Orly et de Choisy-le-Roi, le député sortant n’est autre que Laurent Cathala qui ne se représente pas après 24 ans de mandat.

Axel Urgin qui porte l’étiquette du Parti Socialiste est conscient du défi à relever face à la débâcle de son parti lors de l’élection présidentielle. « Il y a un grand mécontentement vis-à-vis du quinquennat précédent. Les électeurs de Créteil, lors de la dernière élection présidentielle ont plébiscité Jean-Luc Mélenchon car ils considéraient qu’il s’agissait du candidat de gauche le mieux placé pour aller au second tour. Dans ma circonscription, ils ont voté Mélenchon plutôt Hamon pour avoir un vrai candidat de gauche.C’était davantage un vote utile qu’un vote « sanction » en direction de Benoît Hamon »

Axel Urgin au contact de la population de sa circonscription© Parti Socialiste de Choisy-le-Roi

Axel Urgin au contact de la population de sa circonscription© Parti Socialiste de Choisy-le-Roi

Défendre les valeurs socialistes

Mais dans ce scrutin électoral, Axel Urgin souhaite redorer le blason du parti socialiste. « Mon espoir est donc de remobiliser les électeurs socialistes qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour. C’est pour cela que mon slogan de campagne est « Authentiquement socialiste ».  « Mon programme est clair. Je ne suis pas membre de la majorité présidentielle. Je  suis un candidat de gauche. Je n’ai pas vocation à soutenir un gouvernement qui rassemble des personnes  disant  que la droite et la gauche n’existe plus. Selon moi, le Parti Socialiste doit siéger dans l’opposition ».  Parmi ses engagements, Axel  Urgin entend se battre contre toutes les propositions trop « libérales » qui pénalisent le peuple. « Ma priorité est de lutter contre les injustices sociales »

Pour convaincre, Axel Urgin s’appuie également sur deux soutiens de poids: le maire de la ville Laurent Cathala et l’ancienne Garde des Sceaux Christiane Taubira. Cette dernière viendra soutenir le candidat socialiste les 31 mai et 7 juin prochains à Orly et Choisy-le-Roi.

 

 Les candidats de la 2ème circonscription du Val-de-Marne:

La 4ème circonscription du Val-de-Marne comprend les communes de Créteil, d’Orly et Choisy- le -Roi. 

Député sortant: Laurent Cathala, Parti Socialiste

1 – M. Christian TOLLARI EXD

2 – M. François COCQ FI

3 – Mme Estelle STURTZER UDI

4 – M. Lionel MAZURIÉ DLF

5 – M. Thierry HEBBRECHT LR

6 – M. Patrice DIGUET COM

7 – M. Jean François MBAYE REM

8 – Mme Josefa TORRES EXG

9 – Mme Khadija KHAIR DIV

10 – M. David COUSY DVG

11 – M. Ali ID EL OUALI ECO

12 – M. Gaétan MARZO FN

13 – M. Axel URGIN SOC

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment