Le Vice-président polynésien souhaite des « liens renforcés » avec l’ACCD’OM

No Comment

©Présidence de la Polynésie française

Actuellement en Polynésie française pour le 28ème Congrès des Communes, la Présidente et le Délégué général de l’ACCD’OM, Sophie Charles et Lilian Malet, ont rencontré le Vice-président polynésien, Teva Rohfritsch, ce mercredi 2 août.

L’entretien aura été « l’occasion pour la présidente de l’association de parler des spécificités des collectivités d’Outre-mer, et de rappeler les engagements et les partenariats en termes de développement durable, d’économie circulaire, d’eau potable, de recyclage et d’innovation, sujets qui sont au cœur des problématiques communales », indique le site de la Présidence de la Polynésie française. Le Vice-président de la Polynésie française Teva Rohfritsch a également évoqué « le souhait du gouvernement polynésien de poursuivre le travail constructif réalisé avec les communes polynésiennes et a souhaité l’établissement de liens renforcés avec l’ACCD’OM ».

De son côté, la Présidente de l’ACCD’OM s’est dit satisfaite de cette rencontre, rappelant que l’association « a vocation à rassembler les collectivités des Outre Mer dans un souci de cohésion et de partage afin de parler ensemble et d’une même voix tant au niveau local, national et européen ». Sur ce dernier point, Sophie Charles a exprimé son souci « de voir évoluer la philosophie européenne sur les PTOM en profitant du BREXIT, qui verra leur nombre diminuer ». Sophie Charles a également confirmé « vouloir jouer un rôle dans le cadre des Assises des Outre-mer pour mettre en avant et défendre des objectifs communs aux Outre-mer ».

De janvier 2013 à mars 2014, Deborah Kimitete, élue des Marquises, avait assuré la présidence de l’ACCD’OM. Puis d’avril à décembre 2014, c’est Sylviane Terooatea, maire d’Uturoa, qui a présidé l’ACCD’OM, précise la Présidence polynésienne.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment