Le gouvernement va nommer Frédéric Mortier au poste de délégué interministériel aux risques majeurs en outre-mer

No Comment

Frédéric Mortier, à droite sur la photo, est notamment le Délégué territoriale à la reconstruction des îles du Nord ©CC-BY / Cerema

Lors du Conseil des ministres du 15 mai prochain, le gouvernement va nommer Frédéric Mortier au poste de délégué interministériel aux risques majeurs outre-mer pour une période de deux ans, a-t-on appris dans un communiqué des ministères des Outre-mer et de la Transition écologique et solidaire. Une nomination qui est un « pas important dans la construction de la Trajectoire Outre-mer 5.0 ». 

Frédéric Mortier « sera chargé d’accélérer et renforcer les actions de prévention et de gestion des risques dans ces territoires, en particulier celles découlant du Livre bleu issu des Assises des outre-mer et présenté par le président de la République à l’été 2018 », poursuit le communiqué. Il « travaillera en lien étroit et en appui des préfets et des collectivités locales, départements et régions d’outre-mer, dans une approche pragmatique, avec l’appui d’une équipe dédiée », et « se déplacera régulièrement dans les territoires concernés afin d’évaluer la coordination et la mobilisation des acteurs et de proposer des pistes d’amélioration ».

Parmi les « priorités » du délégué : « la mise en œuvre du plan séismes Antilles (PSA), qui vise à réduire la vulnérabilité des îles antillaises face aux séismes, ainsi que l’amélioration de la connaissance et de la préparation face aux séismes qui frappent les fonds marins de Mayotte depuis mai 2018. Il travaillera en lien étroit avec les professionnels et acteurs locaux afin de développer un aménagement et des constructions résilientes, en particulier face aux risques cycloniques ». Frédéric Mortier sera également chargé de « réfléchir aux mesures permettant d’améliorer le taux de couverture assurantielle qui reste trop bas dans les territoires d’outre-mer ».

Sur le volet de la lutte contre les algues sargasses aux Antilles, le délégué interministériel aux risques majeurs en Outre-mer « sera mobilisé dans la mise en œuvre du plan national », « en vue d’améliorer la connaissance de l’origine de ce phénomène, renforcer les capacités de prévision et identifier des solutions pour valoriser les algues ramassées ». « La nomination de Frédéric Mortier aujourd’hui, comme délégué interministériel aux risques majeurs outre-mer, est un pas important dans la construction de la Trajectoire Outre-mer 5.0, et notamment dans l’accomplissement de l’objectif Zéro vulnérabilité aux changements climatiques, qui vise spécifiquement à réduire la vulnérabilité de nos territoires ultramarins », a déclaré la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

Ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, Frédéric Mortier est notamment le Délégué local du préfet à la reconstruction des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy après le passage de l’ouragan Irma. Il a également occupé la fonction de directeur délégué des Ressources naturelles et Environnement au siège du Centre d’expertise et d’étude sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema). Entre 2007 et 2014, il fut aussi directeur de l’établissement public du parc amazonien de Guyane.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data