L’Assemblée parlementaire de la Francophonie se réunit pour la 1ère fois depuis le Covid

No Comment

©Assemblée de la Polynésie française

Une quarantaine de parlementaires issus de sections de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) d’Afrique, d’Asie-Pacifique, d’Amérique et d’Europe, se sont réunis, ce jeudi 25 juin, lors d’une réunion extraordinaire en visioconférence autour de la présidente Angélique Ngoma, députée de l’Assemblée nationale du Gabon. 

Au titre de la Polynésie française, c’est le représentant de l’Assemblée territoriale et membre de la section Polynésie française de l’APF, qui a participé à cette réunion. Les parlementaires présents lors de cette réunion « ont manifesté une extrême satisfaction de renouer les liens en cette période critique pour toutes les nations du monde », peut-on lire sur le site de l’Assemblée territoriale de Polynésie. Plusieurs communications et auditions ont animé les travaux de cette Commission. Sur le thème principal des Parlements face à la Covid-19, sont intervenus des experts de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Deux projets de résolution portant sur les pertes et le gaspillage alimentaire et sur le transport et le tourisme et son impact économique comme source de développement ont également été adoptés par consensus et seront abordés lors de la prochaine Séance plénière de l’APF qui se tiendra à Rabat en 2021.

Les avenues de coopération internationale en matière de changements climatiques (sujet sur lequel la section de la Polynésie française a apporté une contribution), le suivi des négociations commerciales internationales menées dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’occupation et la vitalité des territoires ruraux, le suivi des résolutions adoptées aux Sessions de Québec en 2017 et 2018 ainsi que la question des Enfants sans identité et ses conséquences sur le développement économique des pays dans l’espace francophone ont aussi été examinés par les membres de la Commission.

Les parlementaires ont enfin échangé sur les travaux futurs de la Commission et notamment sur le Cadre stratégique de l’APF : Plan de développement durable : Proposition de la Région Amérique et sur le projet de Séminaire sur les changements climatiques et le Développement durable au bénéfice des parlementaires de la Région Asie-Pacifique. Sur ce dernier point, Geffry Salmon, au nom de la section Polynésie française de l’APF, a confirmé la demande de la Section Polynésie française de voir organiser ce séminaire régional à Tahiti et a convié l’ensemble des parlementaires à y participer afin d’échanger et de partager leurs expériences sur la thématique des défis liés aux changements climatiques.

Ces travaux permettront notamment à l’institution polynésienne de bénéficier d’un solide appui dans la mise en œuvre de la Déclaration de Taraho’i : Pacte pour l’économie bleue durable adoptée par le Groupe des Parlements des Iles du Pacifique (GPIP) en septembre 2019 à Papeete.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data