L’ACCDOM tient son assemblée générale entre projets pour l’avenir et problématiques abordées au Congrès des Maires

No Comment

A la veille du 100ème Congrès des Maires, l’ACCDOM a tenu son assemblée générale ce 19 novembre à Paris. Objectif: faire un bilan de l’année écoulée et fixer les prochaines orientations comme la préparation du prochain Congrès en Guyane.

Plusieurs décisions importantes ont été actées lors de cette dernière assemblée. En effet, après avoir approuvé les comptes de l’association, les élus ont adopté une motion permettant aux parlementaires de devenir membres qualifiés de la structure. Une motion qui avait été avancée lors du dîner-débat de l’ACCDOM au Sénat. De plus, de nouvelles propositions pour le prochain Congrès en Guyane ont été présentées. « Lors de notre prochain Congrès, nous évoquerons la thématique du développement durable avec le questionnement sur l’énergie électrique. Nous aborderons les thèmes du tourisme durable et  de la culture avec comme sujets  possibles la culture mahoraise ou la gastronomie ultramarine »

L’assemblée générale a aussi abordé les thématiques développées lors de la Journée Outre-mer du Congrès des Maires. « Nous faisons partie des maires de France. A ce titre, nous participerons aux différents ateliers prévus par le Congrès des Maires.  Nous allons présenter les différentes motions que nous avons prises lors de notre Congrès en Guadeloupe qui couvrent des domaines allant du développement durable aux finances publiques », a souligné Sophie Charles, la présidente de l’ ACC qui espère que le sujet des contrats aidés sera au coeur des discussions entre les élus. « J’espère que l’ensemble des maires hexagonaux prendra position sur la problématique des contrats aidés, de manière à ce que l’on puisse continuer à bénéficier de ce dispositif même s’il est modifié», déclare Sophie Charles.

© Outremers 360

© Outremers 360

Interrogée sur la rencontre d’Emmanuel Macron avec 1500 maires de France, Sophie Charles souhaite qu’une attention particulière soit portée aux maires d’Outre-mer. « La Ministre des Outre-mer a parlé de réflexe outre-mer. Il est important que la parole qui sera portée nous inclue systématiquement. Nous devons au mieux porter la voix de nos populations », a-t-elle conclu.

© Outremers 360

© Outremers 360

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment