La Réunion: Les grands chantiers de la CINOR pour 2018

No Comment

© Facebook Cinor

Lors de la cérémonie des voeux à la presse le 26 janvier, le président de la Cinor Gérald Maillot a précisé les projets phares qui rythmeront l’année 2018 dans la communauté d’agglomération.

« L’année 2017, qui marquait les 20 années d’existence de notre structure intercommunale, a été riche de projets et d’initiatives qui vont continuer à s’épanouir en 2018 et contribuer encore et toujours au développement de notre territoire » a lancé d’entrée Gérald Maillot, entouré de ses élus au Domaine du Moka, situé à Sainte-Marie.
Dans le souci « de mettre tout en œuvre pour que l’ensemble des habitants du Nord bénéficie d’un cadre de vie en constante amélioration, d’un environnement respecté, d’un tissu économique en perpétuelle croissance, et en mettant à leur disposition des solutions de déplacement alternatives et innovantes », le président de la Cinor a fixé les grands chantiers de 2018.

Sur le plan de l’aménagement du territoire, la collectivité entend transformer le le site du Bocage à Sainte-Suzanne en un lieu de loisirs moderne en y incluant « le Stade en Eaux vives ainsi qu’un Artland ». Gérald Maillot ambitionne de faire du prochain réaménagement du port de Sainte-Marie, un des fleurons touristiques de l’île. « A terme, ce sont même des croisiéristes que le nouveau site de Sainte-Marie pourra accueillir grâce à une nouvelle digue et des équipements dédiés. », a-t-il ajouté.
Le traitement des déchets constitue le troisième projet-phare. « Anticipant l’atteinte des limites de capacités d’enfouissement à La Réunion, il a été décidé de développer un marché de tri optimisé alternatif. Ce marché, est contracté pour 15 ans et va assurer le traitement de 2 100 000 tonnes de déchets. ».
Dans son discours, le président de la Cinor a mis en avant l’efficacité des outils de développement économiques comme « la Cité des Dirigeants et la Stratégie du Bon Achat », rappelant que ces actions ont pour vocation de créer les conditions favorables à l’expansion, à la consolidation et à l’implantation d’entreprises sur le territoire réunionnais.
Autre chantier important, le téléphérique urbain dont le début des travaux est prévue pour la fin de l’année. « Après la mise en application de mes engagements de concertation et d’association des usagers, deux lignes sont d’ores et déjà validées, l’une desservant le Chaudron, Bois de Nèfles et le Moufia, l’autre pour Bellepierre et la Montagne », a indiqué Gérald Maillot.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment