La Réunion: Des conventions Etat / Région/ BPI signées en faveur de l’innovation et la structuration des filières

No Comment

© Region Réunion

Des conventions tripartites ont été signées le 6 avril entre l’Etat représenté par le Préfet de Région Amaury de Saint-Quentin,la Région Réunion et BPI France, dans le cadre de la troisième génération des programmes d’investissements d’avenir.

Le Programme d’Iinvestissement d’Avenir (PIA) permet d’appuyer la structuration des écosystèmes de financement des entreprises, d’actionner le levier des acteurs privés et de mettre en oeuvre les politiques publiques prioritaires visant à accompagner les transitions à impact fort sur l’économie, notamment les révolutions technologiques et environnementales.

Un partenariat dont les parties prenantes ont souligné l’efficacité. C’est un moment extrêmement important. Celui-ci nous permet de poser nos priorités. L’entreprise est au coeur de ces priorités. C’est une démarche de cohérence. BPI France a fait la démonstration d’un partenariat efficace. La Région interviendra dans le volet de l’innovation et de la structuration, a souligné Didier Robert.
Il s’agit pour nous de financer les entreprises dans leurs adaptations. Nous souhaitons accompagner les entreprises pour qu’elles soient leader dans leur marché, parce que sans innovation, ce n’est pas possible » a repris de son côté, Christian Quere, Directeur Interregional Réunion-Mayotte BPI France.

Ces conventions tripartites sont concentrées autour de deux actions: «Projets d’innovation» et «Accompagnement et Transformation des Filières». La première action, « Projets d’action » (dotée d’une enveloppe d’un million d’euros) s’adresse aux projets visant à accélérer l’émergence d’entreprises leader sur leur domaine et pouvant prétendre à une envergure nationale.

La seconde action, « Accompagnement et Transformation des Filières » pour objectifs renforcer de la compétitivité des filières stratégiques française en permettant le recours à des moyens de production ou des infrastructures de recherche partagés, le partage des visions technologiques et de marché ainsi que l’initiation de démarches commerciales partagées. Une enveloppe d’un montant de 2 millions d’euros a été consacré à cette action.
Sur ce sujet, le président de la Région Réunion Didier Robert, a par exemple cité la filière de l’ananas Victoria à la Réunion. Il souhaite notamment « une réelle structuration de cette filière en amont et en aval pour que le produit ananas Victoria puisse être un produit non seulement présenté comme il l’est aujourd’hui sur le marché local mais également à l’international, notamment dans le cadre d’une transformation industrielle », a-t-il confié

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés