La Nouvelle-Calédonie accueille la première réunion des Ambassadeurs de France dans la zone Pacifique

No Comment

©Les Nouvelles Calédoniennes

Depuis ce jeudi 16 mars et jusqu’à demain, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie reçoit une délégation d’ambassadeurs de France dans le Pacifique, avec le soutien du Haut-Commissariat de la République, rapportent Les Nouvelles Calédoniennes.

Politique d’intégration régionale des Collectivités françaises du Pacifique, intégration économique et commerciale de la Nouvelle-Calédonie dans la zone Pacifique, gestion durable des océans et coordination des moyens de l’État et de l’Europe en faveur de l’intégration régionale, tels sont les grandes thématiques autour desquels s’organiseront les échanges entre les autorités calédoniennes et les Ambassadeurs de France. « Il s’agit de l’aboutissement d’une requête formulée par le président du gouvernement dès 2016 auprès du ministère des Affaires étrangères, relayée par le Haut-commissaire et le Secrétaire permanent pour le Pacifique (ambassadeur de France auprès de la Communauté du Pacifique) », explique le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans un communiqué.

Pour l’occasion, la Nouvelle-Calédonie présentera aux Ambassadeurs de France dans la zone Pacifique sa politique d’intégration dans la zone Pacifique. Une politique qui repose sur « quatre piliers »:

– la coopération multilatérale et la nécessaire intégration de la Nouvelle-Calédonie dans les organisations internationales, régionales et sous-régionales (Fip, OIF, Unesco, GFLM);
– la coopération bilatéraleet le dialogue politique avec les pays du Pacifique ;
– l’intégration économique dans la zone en privilégiant le développement de l’export et le développement des investissements étrangers ;
– la relation avec l’Union européenne (premier bailleur de fonds international de la région) afin que la Nouvelle-Calédonie participeà la politique régionale européenne et devienne sa tête de pont.

Pour rappel, en 2016, la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française ont obtenu leur siège  de membre à part entière au Forum des Îles du Pacifique. En outre, la Nouvelle-Calédonie siège également au comité régional du Pacifique occidental de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), depuis octobre 2016.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment