La FEDOM fête ses 30 ans au service des entreprises ultramarines

1 Comment

Active depuis 1986, la Fedom marque ses trente ans d’action en faveur de l’économie ultramarine en présence de personnalités politiques dont Nicolas Sarkozy.

Implantée sur tous les territoires, la Fédération des Entreprises d’Outre-mer célèbre le 20 mai ses trente années d’existence. Depuis sa création en 1986, l’organisation qui rassemble 110 000 entreprises employant plus de 750 000 salariés s’est imposée «comme l’interlocutrice principale des pouvoirs publics en matière de développement économique et social des Outre-mer». Présidée par Jean-Pierre Philibert depuis 2011, la Fedom représente et défend la singularité des besoins économiques des Outre-mer, afin que les caractères spécifiques communs à ces territoires (distance, insularité, micromarchés, niveau de l’emploi, coûts salariaux et sociaux européens dans des zones tropicales, etc…) soient pris en compte par les pouvoirs publics français et européens. 

À l’occasion de son anniversaire, plusieurs personnalités économiques et politiques seront présentes. Parmi ces dernières, la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin, la Ministre de la Fonction Publique Annick Girardin et la Secrétaire d’Etat chargée de l’Égalité Réelle Ericka Bareigts. À noter aussi la participation de Nicolas Sarkozy, l’ancien Président de la République et probable candidat à la primaire Les Républicains qui doit se rendre la semaine suivante à la Réunion. À une année de la présidentielle, nul doute que la Fedom profite de cet anniversaire pour une nouvelle fois faire entendre sa voix sur les enjeux de l’économie ultramarine.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. GRESSIER

    Bonjour,
    Je souhaite rencontrer le président de la FEDOM, Monsieur Jean-Pierre Philibert pour lui présenter mon Projet économique, social et culturel, déposé, dans les deux Instances régionales de la Guadeloupe,et qui n’a pas encore été repris par la nouvelle collectivité de déc.2015, le caractère innovant et exceptionnel de ce développement endogène, m’oblige à insister auprès de Vous, afin de me permettre d’organiser, une rencontre avec les différents partenaires. Bien cordialement, Hélène Gressier