Iles Chagos: L’avis consultatif du CIJ sera connu dans six mois

No Comment

© DR

Après quatre jours de débats à la Haye, la Cour internationale de Justice doit émettre un avis consultatif sur le contentieux qui oppose Maurice et le Royaume-Uni concernant l’archipel des Chagos.

« C’est un privilège pour moi de me présenter devant vous aujourd’hui » a déclaré Sir Anerood Jugnauth. A 88 ans, seul témoin encore en vie des conférences constitutionnelles de Londres en 1965, précise RFI. De nombreux pays dont l’Inde sont intervenus cette semaine devant la Cour, basée à La Haye, afin de débattre de l’avenir des Chagos, dont la souveraineté est revendiquée par l’île Maurice. L’archipel se trouve au coeur d’un litige international de cinq décennies, depuis sa séparation de l’île Maurice par le colonisateur britannique en 1965. Londres y a par la suite installé une base commune avec les Etats-Unis sur Diego Garcia, l’île la plus importante des Chagos.

Durant les discussions, Les Etats-Unis ont estimé mercredi que la Cour internationale de justice (CIJ) avait « le devoir de refuser » de prendre position sur le sort réservé aux îles Chagos. « Cela place la Cour dans une position intenable »,a affirmé la représentante des Etats-Unis Jennifer Newstead. Selon elle, il est demandé à la CIJ de prendre une décision dans un conflit de souveraineté, alors que le rôle de la Cour se limite à fournir un avis légal. « La Cour a le devoir de refuser de donner son opinion » sur l’avenir des îles Chagos, a-t-elle insisté.

La CIJ, organe judiciaire principal de l’ONU, rendra un avis consultatif sur la décision britannique ainsi que sur l’expulsion qui a suivi d’environ 1.500 Chagossiens vers l’île Maurice et les Seychelles pour faire place à la base militaire, d’ici 6 mois.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

ARTICLES POPULAIRES