Gouvernement Philippe: Une passation sous le signe de la continuité au Ministère de l’Outre-mer

No Comment

Deux heures après l’annonce du gouvernement d’Edouard Philippe, Ericka Bareigts a reçu la nouvelle ministre des Outre-mer Annick Girardin au Ministère des Outre-mer.

Les deux ministres se sont accueillies avec des embrassades chaleureuses et empreintes d’émotion. dans la cour de l’hôtel Montmorin ce 17 mai. Après un entretien de plusieurs minutes à huis clos, Ericka Bareigts s’est dite « honorée de travailler pour les Outre-mer » devant la centaine d’employés du Ministère des Outre-mer, avant de détailler l’ensemble des combats menés durant ces dix mois de présence. « Je crois pouvoir dire aujourd’hui que nous avons porté de belles et grandes avancées pour les Outre-mer. Malgré cette courte période, je me suis attachée à  porter un souffle nouveau, une grande ambition pour les Outre-mer »,a souligné Ericka Bareigts. L’ancienne Ministre des Outre-mer est également revenue sur les temps forts de sa mandature comme la crise sociale en Guyane ou encore Mayotte.

Un ensemble de dossiers que la nouvelle Ministre des Outre-mer compte poursuivre. « Je suis très fière que le premier ministre m’ait confié cette mission. J’ai l’impression de me sentir chez moi puisque tous mes combats ont toujours tourné vers les Outre-mer, que ce soit sur les questions maritimes, d’équité, d’égalité, de solidarité.J’ai pleinement conscience du grand défi qui m’attend. Mes prédécesseurs Victorin Lurel, George Pau-Langevin, Ericka Bareigts ont mené des dossiers importants, ont porté des lois importantes pour les outre-mer. A moi maintenant de les mettre en action » avant de poursuivre: « chaque territoire mérite mon attention, il y a des urgences je les traiterai », a déclaré Annick Girardin.

La nomination d’Annick Girardin est une surprise, même si elle a longtemps défendu l’idée de la nécessité d’un Ministère de la Mer et des Outre-mer. Elle a confié à la presse avoir répondu favorablement à la proposition d’Emmanuel Macron, quelques heures avant l’annonce officielle du nouveau gouvernement. « J’ai accepté il y a trois heures, j’ai hésité très longtemps. Ce défi qui m’attendait sans doute depuis très longtemps, il fallait que je le relève ». Annick Girardin hérite donc d’un Ministère de plein d’exercice et dit se donner quelques jours pour s’imprégner de tous les  dossiers ultramarins.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment