Face au coronavirus, la Polynésie mobilise 270 millions d’euros pour sauver son économie

No Comment

©Présidence de la Polynésie

Pour financer son plan de sauvegarde de l’économie face à l’épidémie de coronavirus, l’Assemblée territoriale de la Polynésie a voté hier une enveloppe budgétaire de près de 270 millions d’euros.

Pour arriver à ce chiffre, la collectivité va réduire ses dépenses prévues de 21,3 milliards de Fcfp (près de 179 millions d’euros), le reste (10,8 milliards, 90,5 millions d’euros) provenant des réserves budgétaires du Pays, lesquelles seront ainsi réduites à 11 milliards de Fcfp (92,18 millions d’euros), explique Radio 1 Tahiti.

Parmi les réductions de dépense de l’administration, on relève entre autres, 41,9 millions d’euros de retenue sur l’exercice 2020 du Fonds intercommunal de péréquation (FIP), ce qui représente environ 30% du total de ce plan de sauvegarde. Les budgets des institutions politiques, économiques et autres établissements publics, telles que l’Assemblée territoriale, le Cesec, la poste ou encore l’Autorité de la concurrence et Tahiti Tourisme sont également mobilisés.

Adopté à la quasi-unanimité, ce collectif budgétaire visant à sauvegarder l’économie polynésienne a néanmoins suscité les réserves de deux élus de l’opposition indépendantiste qui se sont abstenus. « Si on analyse les sept derniers budgets, on a à peu près 38 milliards de réserves (318,44 millions d’euros) au niveau du Pays, et là, on nous demande d’aller ponctionner ailleurs », dans le FIP ou les établissements publics, s’est expliqué le député et représentant à l’Assemblée Moetai Brotherson.

Il regrette également le fait que les membres du gouvernement polynésien et de l’Assemblée de la Collectivité n’aient pas été appelés à contribuer à la solidarité en diminuant leur rémunération, ajoute Radio 1 Tahiti.

Durant cette séance extraordinaire, le président de la Collectivité d’Outre-mer, Édouard Fritch, est revenu, dans son discours d’ouverture, sur les mesures de confinement mises en place en et évoque un éventuel durcissement passant par un couvre-feu, un arrêt complet de l’administration ou encore, l’isolement de cas confirmés dans des lieux plus adaptés pour ceux notamment vivant dans de grandes familles. Ce durcissement devrait être précisé ce vendredi en Polynésie.

Covid-19 en Outre-mer : En Polynésie, mise en place d’un « plan de sauvegarde économique »

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data