Européennes 2019 : Raphaël Glucksmann veut faire de La Réunion une pionnière de la transition écologique

No Comment

©Twitter / Place Publique

Raphaël Glucksman, à la tête d’une liste Place publique soutenue par le PS pour les élections européennes, a proposé samedi que La Réunion devienne « une région pionnière de la transformation écologique et sociale », dans le cadre du « Pacte finance-climat ».

« La Banque centrale européenne produit beaucoup d’argent, mais elle le donne aux banques au lieu de le donner à des projets qui fassent sens », a fustigé Raphaël Glucksmann lors d’une réunion publique dans la capitale réunionnaise Saint-Denis, au terme d’un déplacement de deux jours sur l’île. Devant quelque 500 partisans, le candidat Place publique a repris l’idée développée par l’un de ses co-listiers, Pierre Larrouturou (numéro 5), initiateur du « Pacte finance-climat », qui propose notamment de « créer un vrai budget climat au niveau européen », doté de 100 milliards d’euros chaque année.

« Il n’y a pas de crise économique pour les actionnaires, les dividendes n’arrêtent pas d’exploser », a affirmé Raphaël Glucksmann, en réclamant qu’ « ils paient 1% ou 2% : ce n’est pas énorme, mais cela fait des sommes incroyables ». Le candidat aux européennes a en outre proposé que La Réunion soit la première région pilote de ce « Pacte finance-climat ». Il a cité « la biodiversité de l’île, son soleil, son océan, ses universitaires et ses artisans », comme des « atouts immenses pour mettre en place le 100% d’énergies renouvelables ».

Outre La Réunion, Raphaël Glucksmann a proposé d’ « identifier quatre ou cinq autres régions européennes qui deviendraient pionnières dans cette transformation écologique ». Il s’agit de démontrer « qu’il n’y a pas besoin de mille milliards », mais « de quelques centaines de millions » pour mener à bien la transformation écologique, a-t-il plaidé. « Ici, il y a tout, il manque la volonté politique à Paris et à Bruxelles et il manque l’investissement », a insisté le candidat. Mais « la volonté politique, nous proposons de la porter à Bruxelles ; et l’argent, il existe dans les banques et dans la Banque centrale européenne », a-t-il expliqué.

Devant l’ancienne ministre des Outre-mer Ericka Bareigts, la tête de liste soutenue par le PS a par ailleurs lancé un appel à la mobilisation pour le vote : lors du précédent scrutin européen, en 2014, l’abstention avait frôlé les 80% à La Réunion.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data