Ericka Bareigts, Ministre des Outre-mer : « Je suis dans la continuité »

No Comment

Jusqu’à présent Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité réelle, Ericka Bareigts succède à George Pau-Langevin ce mardi 30 août. Elle devient la 1ère femme réunionnaise à accéder  à un poste ministériel, Margie Sudre ayant été Secrétaire d’Etat à la Francophonie sous le gouvernement Juppé.  Quelques heures après sa nomination, Outremers 360 a recueilli ses premières impressions et l’a interrogé sur ces prochains dossiers.

Ericka Bareigts, 49 ans, a fait son entrée au gouvernement au poste de secrétaire d’État chargée de l’Égalité réelle en février dernier. Elle avait pour mission, entre autres « d’assurer une égalité économique entre les Outre-mer et l’Hexagone ».  En  tant  que nouvelle ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts entend continuer « ce combat ». « L’Égalité Réelle a beaucoup d’importance pour moi, car mon engagement politique trouve son sens dans l’égalité. Je vais continuer le combat pour l’égalité réelle. Je  vais travailler de manière très proche avec la société civile. Je voudrais que notre travail soit un travail collectif commun.  On va construire la loi ensemble avec le gouvernement, les parlementaires, les acteurs, les forces vives afin d’écrire ensemble la plus belle page de l’histoire sur cette nouvelle étape qu’est l’Egalité réelle.

 Cette nouvelle nomination est « une fierté » mais aussi « une responsabilité » qu’elle entend défendre jusqu’au bout. « Quand on regarde  dans  le rétroviseur,c’est aussi le sens d’un engagement de 30 ans qui me fait quitter les rues de Saint-Denis et arriver à Paris au Ministère des Outre-mer. C’est aussi une responsabilité  que j’ai aujourd’hui par rapport à nos territoires qui sont marqués par les inégalités et qui attendent beaucoup d’action de notre part. Je suis absolument attachée aux  territoires d’Outre-mer parce que nos territoires sont pleins de richesses. Il faut que nous déverouillons tout ça pour pouvoir exprimer nos talents pour construire une société inclusive.Beaucoup de responsabilités mais aussi beaucoup d’envie, d’énergie, de détermination également. »

Le combat pour l’Egalité réelle ne lui fait pas pour autant mettre de côté les autres dossiers ultramarins laissés par sa prédécesseure. « Je suis dans la continuité. On a des sujets, des dossiers pour lesquels il faut continuer à construire. Les choses ne se font pas en un jour. Pour les dossiers qui sont en cours pour lesquels le travail a été engagé, il sera poursuivi. Sans difficulté et en toute logique, je serai dans la continuité des dossiers engagés. »

Plusieurs élus ultramarins ont salué la nomination de la nouvelle ministre des Outre-mer comme Gilbert Annette et Monique Orphé ou le président du conseil régional de Guadeloupe Ary Chalus.

Encadré: Biographie d’Ericka Bareigts 

Née le 16 avril 1967 à Saint-Denis à La Réunion, elle est titulaire d’un diplôme en droit des affaires et a fait toute sa carrière dans la fonction publique. Militante depuis trente ans au sein du Parti socialiste, elle devient députée de la première circonscription en 2012.Elle a été au centre d’un moment fort dans l’hémicycle fin septembre 2015. Quelques jours après les propos de Nadine Morano sur la France, »pays de race blanche », elle a lancé: « Pour moi, députée noire de la République, la France décrite par Mme Morano, n’est pas la mienne », déclenchant une ovation debout de la gauche.  A l’Assemblée nationale, où elle siège à la commission des Affaires économiques, elle a été l’une des rapporteurs de la loi sur la transition écologique mais aussi active sur des sujets ultramarins.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment