Ericka Bareigts en Polynésie française: Le programme de la ministre des Outre-mer

No Comment

©Stéphane de Sakutin / AFP

Attendue depuis fin 2016 en Polynésie française, la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts sera en visite dans la collectivité du Pacifique du 17 au 22 février. Au programme de ce déplacement: rencontre avec les sinistrés des intempéries, visite d’équipements hydroélectriques et Accords de Papeete.

« Dès son arrivée, la ministre des Outre-mer se rendra dans les communes de l’île de Tahiti touchées par les intempéries des 21 et 22 janvier derniers », annonce le Ministère des Outre-mer par communiqué. En effet, Ericka Bareigts doit rencontrer, ce vendredi, les sinistrés des communes de Mahina et Pirae, sur la côte nord-ouest de Tahiti. Pour rappel, la ministre avait mobilisé 300 000 euros du Fonds d’urgence Outre-mer au lendemain des intempéries du 21 et 22 janvier dernier. Dans la même journée, la ministre enchaînera trois rendez-vous avec le Président de la Polynésie française Edouard Fritch, le Président de l’Assemblée territoriale Marcel Tuihani et le Président du Conseil économique, social et culturel Winiki Sage. Si l’objet de ces rencontres n’est pas précisé, il devrait être question des Accords de Papeete. La ministre des Outre-mer a en effet précisé ce mardi à l’Assemblée nationale que les Accords de Papeete seraient bien au programme de sa visite. Ces derniers doivent être finalisés et signés avant la fin du quinquennat.

« Ce déplacement sera également l’occasion pour la ministre d’échanger autour des avancées de la loi Egalité réelle Outre-mer« , précise le Ministère, rappelant l’ « étape historique dans l’indemnisation des victimes des essais nucléaires » avec la suppression du principe de « risque négligeable ». « Avec les plans de convergence, elle instaure également une nouvelle démarche qui reconnaît la diversité des Outre-mer. Chaque territoire pourra élaborer avec l’Etat son plan de convergence, dans le respect de ses spécificités et de ses besoins », ajoute le Ministère. « La loi porte également des avancées importantes pour les Polynésiens, avec la reconnaissance des handicaps structurels liés à l’isolement, la superficie et la vulnérabilité face au changement climatique ou le maintien d’une offre de transports continus et réguliers avec l’Hexagone ». Samedi après-midi, Ericka Bareigts se rendra sur l’île de Moorea, à 25 minutes de bateau de l’île de Tahiti.

Visite d’équipements hydroélectriques et d’une centrale hybride

« La ministre se rendra sur les sites de plusieurs projets dans lesquels l’Etat est mobilisé aux côtés des autorités polynésiennes, notamment sur les questions de la lutte contre le changement climatique », indique également le communiqué. Effectivement, la ministre des Outre-mer se rendra dans la journée de lundi sur la côte est de Tahiti où elle visitera les sites de la société de Transport d’Energie électrique en Polynésie et la vallée de la Papenoo dans laquelle se trouvent les équipements hydroélectriques « financés par le Fonds Exceptionnel d’Investissement ». Mardi 21, Ericka Bareigts s’envolera pour l’atoll de Ahe, dans l’archipel des Tuamotu, afin de visiter une centrale hybride et le site qui accueillera la « future école-abri de survie ». Ericka Bareigts quittera la Polynésie le mercredi 22 au matin.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment