En Polynésie, La République en Marche change de référent

No Comment

©TNTV

Maeva Salmon, ancienne Déléguée de la Polynésie française à Paris, a été désignée référente « par intérim » de La République en Marche dans la Collectivité, a-t-on appris par un communiqué du parti ce vendredi 2 février. Elle remplace Heimana Garbet.

« Le bureau exécutif de LaRem réaffirme son attachement à ses valeurs en nommant Maeva Salmon comme référente par intérim du mouvement en Polynésie française suite à des prises de position publiques contraires aux valeurs du mouvement prises par le précédent référent », Heimana Garbet. Le parti du Président de la République reste toutefois silencieux sur les « prises de position publiques » qui ont motivé l’éviction de son référent. Heimana Garbet a notamment pris l’initiative de rejoindre l’ancien maire de la commune de Papara, Bruno Sandras, afin de présenter une liste aux prochaines élections territoriales, avec les adhérents de LaRem en Polynésie. Les dirigeants du parti ne semblent pas suivre les initiatives de son ancien référent.

En attendant, « une consultation sera menée prochainement auprès des comités locaux du mouvement pour désigner un nouveau référent ». Ancienne Déléguée de la Polynésie française à Paris, Maeva Salmon a notamment été candidate aux élections européennes dans le Pacifique, aux côtés de l’eurodéputé Younous Omarjee, rapporte Radio 1 Tahiti. Elle a rejoint les rangs d’Emmanuel Macron dès la campagne présidentielle. « L’équipe par intérim sera notamment chargée d’animer la Marche des Outre-mer en Polynésie française dont l’objectif est de redonner la parole aux Polynésiens sur les enjeux de leur territoire. Les marcheurs iront à la rencontre de la population jusqu’au 28 février », indique également La République en Marche.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment