Emmanuel Macron à Saint-Martin: Reconstruction des écoles, relance du tourisme, les nouvelles mesures du gouvernement

No Comment

© THOMAS SAMSON/AFP/Getty Images

Au terme de sa journée de visite à Saint-Martin, le Président de la République a tenu une conférence de presse portant sur la reconstruction de Saint-Martin.

« Le passage du cyclone Irma a mis en lumière les fragilités de Saint-Martin. Ces fragilités ne datent pas d’Irma. Nous devons corriger les errements du passé pour que les règles soient respectées » a souligné Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse. Après avoir fait le bilan de l’engagement de l’Etat pour reconstruire l’île ravagée par le puissant Ouragan Irma, le Président de la République a indiqué qu’il fallait tourner les pages d’Irma et du passé.

Travaux dans les écoles et relance du tourisme

Plusieurs priorités ont été fixées par le président pour « accélérer la reconstruction ». D’abord, il a précisé que la collectivité bénéficiera d’une aide à hauteur de 15 millions d’euros pour parachever les travaux de reconstruction des écoles et accueillir les élèves dans des bonnes conditions. Un comité de suivi se tiendra toutes les semaines en présence des parents d’élèves, la communauté éducative et la Préfète déléguée pour assurer le suivi de ces travaux.

Emmanuel Macron a encore une fois pointé du doigt le comportement de certains bailleurs sociaux. Il a enjoint ces derniers à effectuer les travaux de rénovation d’ici le 31 décembre 2018, sous peine de faire l’objet de poursuites pénales. « Je constate que les crédits alloués par l’État n’ont pas été utilisés pour rénover les logements de Saint-Martin. Cette situation est inacceptable. Je demande à tous les bailleurs de réaliser les travaux ou nous conduirons une procédure de lutte contre les marchands de sommeil ». En matière d’urbanisme, de nouvelles règles d’urbanisme, plus strictes seront mises en place.

Sur le plan économique, Emmanuel Macron a fixé la relance du tourisme comme priorité. « Nous devons construire un modèle reposant sur la biodiversité, la qualité de l’accueil des saint-martinois et l’excellence des infrastructures (…) à la taille de l’île » a précisé le Président de la République ajoutant que « l’Etat accompagnera de façon exceptionnelle ce secteur ». Une mobilisation qui s’effectuera entre autres à travers la mise en place d’un fonds de relance pouvant aller de 500 à 2000 euros, l’exonération des charges sociales, une modification des règles en matière de défiscalisation hôtelière.
Pour redémarrer la vie économique et les entreprises saint-martinoises, il a indiqué que le moratoire sur les charges sociales se poursuivra et le chômage partiel sera prolongé jusqu’au 30 juin 2019.

La collectivité accompagnée

Emmanuel Macron a également réaffirmé son soutien au Président de la collectivité de Saint-Martin Daniel Gibbs. « L’accompagnement de la collectivité sera renforcé ». Cet accompagnement de l’Etat se traduit aussi par un renforcement de l’action de ‘l’Etat avec une politique migratoire sur l’île qui sera revue ainsi qu’une dématérialisation et une révision des conditions d’attribution du RSA.

Pour assurer le suivi de ces nouvelles mesures, le Président de la République a affirmé que le Premier Ministre Edouard Philippe et la Ministre des Outre-mer se rendront sur l’île dans les prochains mois. Enfin, un comité interministériel de la reconstruction se tiendra en avril 2019. « Nous devons ensemble réussir cette transformation », a conclu le Président de la République.

Le Président de la République s'est ensuite rendu sur l'île de Saint Barthélémy © DR

Le Président de la République s’est ensuite rendu sur l’île de Saint Barthélémy © DR

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment