Egalité réelle en Outre-mer: L’avis favorable de l’Assemblée polynésienne

No Comment

Alors que tous les Outre-mer sont appelés à donner leur avis sur le projet de loi relatif à l’Egalité réelle en Outre-mer, l’Assemblée de la Polynésie française a voté, vendredi, un avis favorable au projet de loi porté par Erika Bareigts.

Après l’avis favorable du CESE, l’Assemblée de la Polynésie française (APF) a également voté favorablement pour le projet de loi sur l’Egalité réelle en Outre-mer. Les 30 représentants de la majorité gouvernementale, Rassemblement pour une majorité autonomiste (RMA), ont voté cet avis favorable. Les 17 représentants de l’autre parti autonomiste Tahoera’a Huiraatira -qui fait partie de l’opposition- se sont abstenus alors que les souverainistes de l’UPLD (Union pour la démocratie) ont voté défavorablement.

L’avis favorable apporté par l’APF est assorti d’une proposition de modification précisant l’élaboration d’un plan de convergence économique a précisé Tahiti-infos, « en tenant compte des institutions, du régime législatif et de la répartition des compétences propres » du Territoire, avec « un volet relatif aux communes« . Si le groupe Tahoera’a Huiraatira de Gaston Flosse a exprimé un accord de principe, celui-ci émet une réserve sur fond de différence de « vision« . « La résolution de nos problèmes de développement et d’avenir ne peut se faire que dans le cadre d’une concertation globale entre les forces vives du Pays et l’Etat« , a expliqué Teura Iriti, représentante du Tahoera’a Huiraatira. L’ancien sénateur et représentant souverainiste Richard Tuheiava a, quant à lui, souligné « l’apparente contradiction » du groupe RMA à « défendre d’une part son autonomie au sein de la République et de l’autre son égalité réelle : ne sommes-nous pas en train d’assister à la naissance d’un groupe politique départementaliste ?« .

En mission à Paris en mai dernier, Edouard Fritch avait rencontré la Secrétaire d'Etat à l'Egalité réelle Ericka Bareigts ©Tenahe Faatau / Outremers360

En mission à Paris en mai dernier, Edouard Fritch avait rencontré la Secrétaire d’Etat à l’Egalité réelle Ericka Bareigts ©Tenahe Faatau / Outremers360

Pour la Polynésie française, la loi sur l’Egalité réelle en Outre-mer sera un « relais » pour les futurs Accords de Papeete, qui devraient être signés avant fin 2016 par François Hollande et Edouard Fritch, Président de la Polynésie française. Le projet de loi sur l’Egalité réelle en Outre-mer sera présenté en Conseil des ministre le 3 août avant une présentation devant le parlement en septembre.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment