Edouard Philippe en Nouvelle-Calédonie : Pollution et transition énergétique, thèmes centraux de la visite du Premier Ministre à Lifou

No Comment

© Facebook Edouard Philippe

Edouard Philippe s’est rendu à Lifou (Iles Loyauté) pour son deuxième jour de visite en Nouvelle-Calédonie. Il a  été notamment interpellé sur la pollution peut-être causée par l’échouage du porte-conteneurs Kea-Trader

« Halte à la pollution. La faune meurt, les enfants pleurent », tel le message qu’a pu découvrir Edouard Philippe en  sortant de l’aérodrome.Le Premier ministre, s’est vu remettre un sac en plastique contenant des boulettes d’hydrocarbures, que la mer ramène sur les plages de l’île depuis le 23 novembre. »On ne peut pas rester insensible à ce qui se passe. On veut interpeller le Premier ministre sur ce vrai problème qui touche la population. On n’a pas d’informations claires », lui a ensuite lancé devant le siège de la province des îles Loyauté Thierry Rokead, entouré d’une cinquantaine de membres d’un collectif.

Une pollution qui impacte fortement le quotidien et l’économie de l’île. « La pêche fait partie de notre quotidien, on n’a pas les moyens d’acheter du poisson », a protesté une manifestante. Le collectif a également dénoncé l’impact sur le tourisme de cette pollution, attribuée à un porte-conteneurs, le Kea Trader, qui s’est encastré le 12 juillet sur un récif au sud-est de l’île de Maré.

« Toutes les mesures sont prises »

Le Premier ministre a affirmé comprendre « l’inquiétude »de la population, assurant que « toutes les mesures sont prises » et que les choses étaient sur « la bonne voie ». Il a ensuite souligné devant les élus locaux que « dès le début une priorité constante avait été partagée avec le gouvernement local et l’armateur, qui s’est bien conduit, pour éviter les dommages ».

Le locataire de Matignon a  participé à une réunion technique sur ce thème, en présence du maire de Lifou, Robert Xowie, qui a interdit la pêche et la baignade, dans l’attente des résultats d’analyse des boulettes. A l’intérieur du petit hémicycle de la collectivité de la province des Îles, le président Néko Hnépéune (indépendantiste) a évoqué les défis de son île tels que la gestion des déchets, l’érosion du littoral ou la transition énergétique. Le chef du gouvernement a fait remarquer qu’il « serait absurde et dangereux » d’être « obnubilés » par les questions institutionnelles, alors qu’il y a des « urgences » climatiques et environnementales. Il a ensuite inauguré la deuxième station photovoltaïque de Lifou, qui a fixé pour objectif d’ici 2020 de produire 100% de ses besoins en énergies renouvelables.

Avec AFP

Inauguration de la Nouvelle station photovoltaïque © Twitter Edouard Philippe

Inauguration de la Nouvelle station photovoltaïque © Twitter Edouard Philippe

Inauguration de la Nouvelle station photovoltaïque © Twitter Edouard Philippe

Inauguration de la Nouvelle station photovoltaïque © Twitter Edouard Philippe

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment