Délinquance en Nouvelle-Calédonie : L’Etat confirme son engagement

No Comment

Edouard Philippe et les élus de Nouvelle-Calédonie, lors de son déplacement sur le territoire en décembre 2017 ©Twitter / Edouard Philippe

Dans une lettre adressée le 12 janvier dernier à Philippe Germain, Président du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, le Premier Ministre Édouard Philippe confirme son implication dans la lutte contre la délinquance, en validant, entre autre, la création d’unités spécialisées en Nouvelle-Calédonie. Un sujet de notre partenaire La Dépêche de Nouvelle-Calédonie, avec l’Agence Presse Pacifique.

La Nouvelle-Calédonie aura bien en 2018 une brigade motorisée de gendarmerie, une brigade de prévention de la délinquance juvénile en province Nord, une brigade canine à Nouméa, ainsi qu’une nouvelle unité du Service militaire adapté de 80 hommes qui sera créée à Nouméa dans l’expérimentation nationale de Police de Sécurité du Quotidien. C’est en tout cas le sens de la lettre reçue le 12 janvier dernier par le président du Gouvernement Philippe Germain, adressée par le Premier Ministre.

Dans ce courrier, Édouard Philippe « vient confirmer l’engagement de l’État aux côtés de la Nouvelle-Calédonie dans sa lutte contre la délinquance », quelques jours à peine avant l’examen du Plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance. Édouard Philippe confirme ainsi le déploiement en Nouvelle-Calédonie de dispositifs comme l’enquête VIRAGE, la transformation du GIPN de Nouméa (Groupement d’intervention de la police nationale) en antenne du RAID ou le renforcement du renseignement territorial en 2018.

« Le gouvernement se félicite de ce que les décisions du Premier ministre valident le travail engagé depuis des mois par les institutions et les parlementaires calédoniens tant à l’Assemblée nationale que dans les enceintes dédiées comme le comité des signataires, et qui a débouché en 2017 sur le renforcement par l’État des effectifs de gendarmerie et de police (53 effectifs), et la création d’une première brigade de prévention de la délinquance juvénile ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment