Dans une lettre au Président de la République, L’ACCD’OM regrette ne pas avoir été invitée à la clôture des Assises des Outre-mer

No Comment

Dans une lettre adressée au président de la République Emmanuel Macron, datée du 4 juillet, l’Association des Collectivités et Communes d’Outre-mer (ACCD’OM) regrette de ne pas avoir été invitée à la clôture des Assises des Outre-mer, durant laquelle a été remis au président de la République, le Livre Bleu Outre-mer, et ce, malgré son « investissement » tout au long des Assises. L’association, créée en 1991 et rassemblant une centaine de Communes et Collectivités ultramarines, regrette également n’avoir « jamais été reçue au Palais présidentiel, si ce n’est par les Conseillers outre-mer de ceux qui s’y succèdent depuis sa naissance ». La lettre de l’ACCD’OM en intégralité ci-dessous.

Monsieur le Président de La République,

Dès l’annonce des Assises des Outre-Mer, notre association a informé le conseiller Outre-Mer du Premier ministre, Monsieur Xavier BRUNETIERES qui nous avait reçu le 28 juin 2017, de sa disponibilité pour y participer activement. Cette proposition a été renouvelée auprès de votre conseiller Outre-Mer, Monsieur Stanislas CAZELLES, qui, lui, nous a reçu le 30 juin.

Nous avons écrit à Madame la Ministre des Outre-Mer le 04 juillet pour confirmer cette proposition. Reçus le 14 septembre par celle-ci, nous l’avons invité à participer à notre congrès annuel qui se tenait en Guadeloupe en réitérant notre proposition.

Lors de ce congrès, nous avons inscrit au programme une séquence sur les Assises des Outre-Mer qui a fait l’objet d’un débat et de motions. Nous avons organisé, le 17 novembre 2017, un dîner débat au sénat avec des sénateurs et des partenaires pour rendre compte de cette séquence et en débattre. Madame la Ministre a été représentée par son Directeur de Cabinet, Monsieur Dominique SORAIN.

Plus récemment, en accord avec le Président de la délégation Outre-Mer de l’Assemblée Nationale, Monsieur Olivier SERVA, nous avions organisé un second dîner-débat le 25 mai 2018 sur le thème des Assises et du livret bleu qui devait en être la suite logique, dîner auquel étaient conviés nos partenaires, les Députés ultramarins ainsi que la Ministre des Outre-Mer. Un retard dans l’envoi des invitations nous a conduit à reporter cette dernière manifestation.

Vous conviendrez avec moi que l’ACCD’OM s’est investie de façon positive dans les Assises et qu’il est légitime de notre part de nous interroger sur le fait que nous n’avons pas été invité à la clôture de cette manifestation.

Je vous rappelle que notre association existe depuis 1991, que nous regroupons une centaine de communes et collectivités de l’ensemble des Outre-mer et qu’à travers nos adhérents nous représentons plusieurs centaines d’élus et un peu plus de 2.400.000 habitants.

Au cours de nos 27 ans d’existence, notre association a été la source de réflexions et de nombreuses propositions émanant de femmes et d’hommes de terrain, impliqués auprès de leurs concitoyens dans nos réalités ultramarines. Au fil des ans, nombreux sont ceux qui ont puisé dans nos propositions qui sont devenus, pour une grande partie, réalité au travers de lois, de décrets ou de règlements.

Malgré ce travail incontestable, notre association n’a jamais été reçue au Palais présidentiel si ce n’est par les conseillers Outre-Mer de ceux qui s’y succèdent depuis sa naissance.

Avec les élus du bureau de l’ACCD’OM, dont vous pouvez voir les noms sur ce courrier, nous ne désespérons pas d’être un jour reçus officiellement par un Président de notre République.

Pour l’heure, nous avons suivi avec intérêt le compte-rendu de ces assises sur les réseaux sociaux et avons entendu vos réflexions et vos propositions. Sachez que notre souci est le développement harmonieux de nos territoires et que nous restons à votre disposition dans cette perspective.

Dans l’attente d’une écoute attentive, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de La République, l’expression de ma très haute considération.

Sophie Charles, présidente de l’ACCD’OM. 

 

Sophie Charles, présidente de l'ACCD'OM et Lilian Malet, Délégué général de l'association

Sophie Charles, présidente de l’ACCD’OM et Lilian Malet, Délégué général de l’association

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment