Crise sociale en Guyane: La ministre des Outre-mer propose un document de synthèse

No Comment

©Jody Amiet / AFP

Les négociations entre les collectifs guyanais et la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts ont repris dimanche. Le gouvernement évoque « un projet d’évolution statutaire du territoire » dans un document de synthèse en cinq point. La ministre des Outre-mer sera de retour à Paris ce lundi afin de rendre compte de la situation au Premier ministre.

Les négociations marathon ont repris ce dimanche à la Préfecture de Cayenne. La ministre des Outre-mer a remis aux collectifs un document de synthèse (voir encadré) en cinq points qui reprend toutes les conclusions des discussions de la nuit de samedi à dimanche. Il porte notamment sur le plan d’urgence. Il acte aussi certaines avancées sur des accords sectoriels (santé, éducation, BTP…) et « le projet de pacte pour l’avenir de la Guyane fait aux élus par le gouvernement ». En attendant, la ministre des Outre-mer doit reprendre la direction de Paris ce dimanche soir et rendra compte de la situation au Premier ministre dès lundi.

Enfin, la ministre, qui entend ensuite soumettre toutes ces propositions en Conseil des ministres mercredi à Paris, ouvre une porte « pour un projet d’évolution statutaire ou institutionnelle » du territoire. Le collectif s’est retiré pour étudier le document avant de reprendre les négociations à 16h. Pour rappel, le ministre de l’Intérieur et la ministre des Outre-mer ont annoncé samedi plusieurs mesures d’urgence et une enveloppe exceptionnelle de 1 milliard 85 millions d’euros. Si les collectifs avaient admis des avancées dans certains domaines, d’autres comme la santé ou l’éducation restent plus sensible.

En attendant, la compagnie Air France a annoncé que son vol Paris-Cayenne de lundi est annulé « en raison de problèmes d’avitaillement en carburant ». De son côté, Air Caraïbes assurera son vol de lundi matin « au départ de Paris à 11h00 à destination de Cayenne et comprenant sur le retour une escale à Fort de France ». « Le maintien de ce vol reste conditionné aux conditions d’exploitation opérationnelles devant être communiquées par les autorités compétentes à l’occasion de son départ, au vu de l’évolution du contexte local », poursuit-elle toutefois.

Déclaration de la ministre des Outre-mer aujourd’hui à Cayenne:

« Hier soir nous avons fait collectivement un travail sérieux (…). Il faut absolument que nous puissions graver cela dans le marbre. Il me faut être en réunion avec le Premier ministre pour entériner tout cela. Le temps politique est court, nous avons des échéances présidentielles dans quelques semaines. Ma responsabilité est de ne pas faire perdre de temps aux Guyanais.

J’ai proposé aujourd’hui aux collectifs un document qui pourrait acter cinq points.

Le 1er point acte un document d’urgence pour la Guyane ajusté après les discussions de la nuit.

2ème point, nous actons les accords et relevés de conclusions sectoriels, prenant en compte les points d’accords et de désaccords.

3ème point, nous actons qu’un projet de pacte pour l’avenir de la Guyane a été proposé par le gouvernement aux élus de Guyane et qu’il convient que la finalisation doit être discuté entre les élus et le gouvernement.

4ème point, nous actons que l’élaboration du plan de développement pour la Guyane portera les ambitions de la Guyane sur le long terme. Ce plan devrao faire l’objet d’une discussion tripartite : Etat, élus et société civile.

5ème point, nous actons que le gouvernement peut être saisi par le Congrès de Guyane d’un projet d’évolution statutaire ou institutionnel auquel il sera répondu conformément aux dispositions de l’article 72.4 de la constitution ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment