Covid-19- Outre-mer: Après l’avis du Conseil scientifique, Annick Girardin annonce le test des arrivants en quatorzaine

No Comment

La Ministre des Outre-mer Annick Girardin s’est exprimée ce vendredi 10 avril pour faire le point des mesures en outre-mer, après avoir reçu l’avis du Conseil scientifique.

Le Conseil Scientifique a formulé dans son avis le 8 avril 10 recommandations pour faire à la situation de l’épidémie du Covid-19 dans les territoires d’Outre-mer tout en soulignant « une aggravation de l’épidémie dans les semaines qui viennent ».

A l’issue de cet avis, Annick Girardin a fait part de nouvelles mesures. Elle a annoncé le dépistage à l’issue de la fin de la quatorzaine des arrivants. « C’est un doctrine qui se modifie, nous testons désormais toutes personnes qui sortent de quatorzaine ». A cette nouvelle mesure, s’ajoute le dépistage automatique de tous cas symptomatiques de Covid-19. « Une proposition d’isolement sera faite dans des structures dédiées ».

Annick Girardin a annoncé aussi le suivi strict des personnes testées. « Les scientifiques nous disent de tester, c’est bien notre objectif et nous faisons le maximum pour être en capacité de le faire. L’ensemble des territoires sera équipé en capacité de test nécessaires à la réalisation de notre stratégie. 4 nouveaux automates de test seront à la disposition des outre-mer, avec des équipes disponibles » a précisé Annick Girardin.

De nouveaux lits et masques

La Ministre des Outre-mer a également promis un doublement des lits de réanimation dans les territoires. « Autre mesure à mettre en place selon le conseil scientifique, aller encore plus loin dans l’augmentation des capacités de réanimation des territoires. Sur ce point, au niveau national, il a été prévu environ 1 lit de réanimation pour 5400 habitants. Nous sommes dans les mêmes ratios outre-mer ».

De nouveaux moyens de protections seront également apportés. « Nous continuerons bien évidemment à approvisionner régulièrement, les territoires ultramarins en fret sanitaire pour s’assurer de la disponibilité pour les soignants des masques, des équipements de protection individuelle et des solutions hydro-alcooliques », a souligné Annick Girardin.

« Rien n’est gagné »

« Nous devons garder cette avance » a déclaré Annick Girardin. « Cet avis (du Conseil scientifique, ndlr) nous conforte dans la stratégie que nous avons déployés collectivement sur les différents territoires ». Mais la Ministre des Outre-mer a par ailleurs appelé à la prudence. « Rien n’est gagné, le danger est toujours présent, je pense aux territoires exposés en plus à une épidémie de dengue, à ceux qui doivent faire face à une immigration illégale, à ceux ou la question de l’eau reste en suspens », indique Annick Girardin.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data