Coopération régionale : Vers un partenariat entre les assemblées de Polynésie et Nouvelle-Zélande

No Comment

Gaston Tong Sang et le maire de Gisborne Meng Foon ©APF

Invité par le président de la Chambre des représentants de la Nouvelle Zélande, Trevor Mallard, le président de l’assemblée de la Polynésie française (APF), Gaston Tong Sang, est en déplacement officiel en Nouvelle Zélande afin « d’évoquer les contours et les enjeux des futures relations de partenariat souhaitées par les deux institutions », indique le site de l’APF. 

Dans ce déplacement officiel, le président de l’assemblée polynésienne est accompagné d’une importante délégation composée de Philip Schyle, représentant et président de la commission des institutions et des relations internationales ; Romilda Tahiata, représentante, vice-présidente de la commission de l’éducation et secrétaire de la commission du tourisme et de l’écologie ; Tepuaraurii Teriitahi, représentante et présidente du groupe Tapura Huiraatira ; Teura Iriti, représentante et présidente du groupe Tahoeraa Huiraatira ; Jeanne Santini, secrétaire générale de l’APF ; et Manuel Terai, Délégué aux affaires internationales, européennes et du Pacifique Sud.

Accueillie dimanche après-midi à Auckland, la délégation polynésienne menée par Gaston Tong Sang s’est rendue dans la ville de Gisborne, située dans le Nord Est de l’île principale qui compte en son sein une importante communauté Maori, et dont la particularité est d’avoir été le lieu d’accueil de l’emblématique Tupaia, célèbre navigateur tahitien, ami et traducteur du capitaine Cook, qui jouit d’une notoriété hors du commun en Nouvelle Zélande. Les élus Polynésiens ont été reçus sur place par Meng Foon, maire de la ville depuis 2001 et en passe de devenir le nouveau commissaire aux droits humains chargé des questions ethniques auprès du Parlement.

La délégation polynésienne a ensuite visité l’école de Tolaga Bay qui dispense un enseignement immersif en langue maori et propose un programme éducatif bilingue qui connaît un succès grandissant sur place. Cette prise de contact pédagogique et éducative a permis aux élus de mesurer l’efficacité des méthodes mises en place et les bienfaits d’un tel enseignement, dans le cadre des projets présentés récemment par la ministre de l’éducation de la Polynésie française. La dernière visite fut organisée aulieu du premier contact entre européens et maori et qui accueillit jadis Tupaia et son ami James Cook. L’occasion d’aborder la prochaine célébration, en octobre, du 250ème anniversaire de l’arrivée de Tupaia en Nouvelle Zélande, auquel participeront les autorités polynésiennes et une importante délégation issue de la commune de Mahina.

Ces multiples visites et rencontres, organisées par le parlement Néo-zélandais, contribuent à sensibiliser les élus aux importants liens culturels, ancestraux, migratoires et séculaires qui unissent la Nouvelle Zélande et la Polynésie française.  Cela ne manquera pas d’orienter leur activité parlementaire et les décisions qu’ils sont amenés à prendre en matière d’éducation, de culture, d’aménagement du territoire, de cohésion sociale ou encore de tourisme. Les élus sont attendus mardi à Wellington pour une rencontre avec le président de la Chambre des représentants et plusieurs élus du parlement. Ces rencontres permettront au président Tong Sang et à ses collègues d’évoquer les contours et les enjeux des futures relations de partenariat souhaitées par les deux institutions.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data