Coopération régionale: Une convention interrégionale de 63,2 millions d’euros entre La Réunion et les Comores

No Comment

©Région Réunion

Ce mercredi 30 décembre, le Président de la Région Réunion, Didier Robert, et le ministre des Affaires étrangères de la Coopération internationale comorienne, Mohamed Bacar Dossar ont signé une convention interrégionale, avec à la clé, 63,2 millions d’euros alloués par le Fonds européen de développement économique régional (Feder).

Intitulée « INTERREG V OI », cette convention cadre porte sur la coopération régionale entre La Réunion et l’Union des Comores, sur la période 2014-2020. D’un montant de 63,2 millions d’euros, ce programme est destiné à soutenir la recherche et le développement, l’écologie et la prévention des risques liés au réchauffement climatique. « 63 millions d’euros au total, pour l’ensemble des îles, sur des sujets qui sont très particuliers : développement économique, développement du tourisme, l’accompagnement des entreprises, notamment des filières de l’industrie agroalimentaires », détaille Didier Robert, Président de la Région Réunion. « Mais également des sujets qui touchent à l’écologie et au moindre impact environnemental, la recherche, l’innovation, la formation. La Région Réunion porte la responsabilité, en tant qu’autorité de gestion, de mener à bien ces opérations, avec les îles de l’océan Indien, et aujourd’hui avec les Comores ».

« Chaque pays est libre d’avoir les relations qu’il veut. Et je crois que la France a de très bonnes relations avec l’Arabie saoudite, donc je ne pense pas que cela devrait faire l’objet de commentaires, ni de critiques particulières » assure de don côté Mohamed Bacar Dossar, ministre des Affaires étrangères des Comores, dénonçant les propos tenus par Marine Le Pen au sujet des relations économiques entre les Comores et l’Arabie saoudite.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment