Coopération régionale: La Commission de l’Océan indien interpelle l’ONU sur un plan régional contre la menace terroriste

No Comment

©DR

Le Secrétaire général de la COI, Hamada Madi a invité le Secrétaire général adjoint des Nations unis chargé de la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, à se rendre prochainement à Maurice pour activer un plan d’appui pour la région en matière de lutte contre la menace terroriste.

Lors de son discours à la tribune de l’ONU, Hamadi Madi a mis l’accent sur l’importance du risque terroriste « qui prend appui sur les zones déstabilisées de notre environnement immédiat, sur l’immensité de notre espace marin et sur la faiblesse de nos moyens militaires, navals et de renseignement ». Hamada Madi a également détaillé la nature des risques qui menacent la région et notamment « le retour des combattants étrangers issus de nos îles qui ont rejoint l’État islamique en Syrie et en Irak, la propagande de ceux qui prônent une vision fausse de l’Islam, les activités criminelles qui se développent dans l’océan Indien avec la drogue, les armes, les trafics d’êtres humains ou de ressources naturelles et qui appartiennent à une nébuleuse qui n’est pas étrangère au terrorisme et à son financement ».

Il a par ailleurs indiqué que si la COI est « parvenu à contenir et limiter la piraterie maritime dans les 10 dernières année », Hamada Madi a souligné que « le risque terroriste est d’une autre nature, plus difficile à appréhender, qui fait peser une épée de Damoclès sur nos sociétés et nos économies qui dépendent du tourisme ». Le Secrétaire général de la COI a même évoqué le « syndrome tunisien » pour qualifier la situation.

Sur ce dossier, le chef de l’ONU António Guterres, a insisté sur la nécessité pour la communauté internationale de travailler ensemble pour éradiquer ce fléau. Il a notamment identifié six objectifs comme renforcer la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme,se concentrer sur la prévention du terrorisme, souligner l’importance de respecter pleinement les droits de l’homme tout en luttant contre le terrorisme, souligner la nécessité d’investir stratégiquement dans les jeunes pour lutter contre le terrorisme et prévenir l’extrémisme violent, jeter un coup de projecteur sur le coût humain tragique du terrorisme, renforcer le rôle d’assistance des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

ARTICLES POPULAIRES