Comores: Un premier tour des élections législatives sans encombres

No Comment

© RFI

Les Comoriens sont appelés ce dimanche 19 janvier aux urnes pour élire les nouveaux membres de l’Assemblée de l’Union des Comores. Un scrutin qui se déroule dans une ambiance très morose.

Depuis l’ouverture des bureaux de vote, il n’y a pas foule. Comme le rapporte RFI, le premier tour de ce scrutin législatif se déroule dans un climat calme. Une ambiance particulière et différente par rapport aux précédents. Le scrutin est boycotté par l’opposition, qui accuse le président Azali Assoumani d’emprisonner des opposants et d’avoir truqué la récente présidentielle, peu après avoir modifié par référendum la constitution pour se maintenir au pouvoir. Toutefois, quelques membres de l’opposition ont choisi notamment de se présenter en indépendants pour tenter malgré tout leur chance sans mettre dans l’embarras leurs partis respectifs. Au total, seule une soixantaine de candidats se présentent pour les vingt quatre sièges à pourvoir

A l’image de ce premier tour, la campagne pour ces élections législatives a peu intéressé les électeurs comoriens, convaincus d’une victoire des représentants du parti du président Azali Assoumani. «Cette année il n’y a eu ni chanson dédiée aux candidats dans les rues ni affichages de tissus aux couleurs des partis ou des courants. Certaines personnes disent même ne pas savoir quand auront lieu les votes qu’elles devinent grâce aux quelques affiches», souligne RFI.

Depuis samedi, une mission de 40 observateurs de l’Union africaine est sur le terrain pour notamment s’assurer que la conduite des élections contribue à la gouvernance démocratique.

L’Assemblée de l’Union des Comores est un parlement unicaméral composé de 33 sièges renouvelés tous les cinq ans, dont 24 directement par la population au scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans autant de circonscriptions. Dans chacune d’entre elles, le candidat ayant recueilli la majorité absolue au premier tour l’emporte. À défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête au premier, et celui recueillant le plus de voix est déclaré élu. Les 9 sièges restants sont pourvus au scrutin indirect par les assemblées des trois îles constitutives de l’Union – Grande Comore, Anjouan et Mohéli – à raison de trois sièges chacune.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data