Collectivité Territoriale de Martinique : Yan Monplaisir se désolidarise de la majorité

No Comment

© Jean-Michel André

L’alliance nouée lors des élections territoriales entre Yan Monplaisir et Alfred Marie-Jeanne est aujourd’hui fragilisée. Yan Monplaisir a annoncé « reprendre sa liberté de parole et de vote » au sein de la majorité.

A l’origine de cette désolidarisation, la politique menée par le président du conseil éxécutif de la CTM, Alfred Marie-Jeanne. Lors d’une réunion de préparation de la prochaine assemblée plénière de la collectivité le 5 octobre dernier, Yan Monplaisir, premier vice-président de l’Assemblée Territoriale de Martinique adresse des critiques concernant les choix politiques de la majorité. Il y dénonce une absence de concertation entre les différences forces politiques que constitue la majorité mais aussi une absence de vision sur le développement économique du pays. Une prise de position qui met à mal « le contrat de gestion » établi en décembre 2015 entre le républicain Yan Monplaisir (Ba peyi-a an chans) et l’indépendantiste Alfred Marie-Jeanne (Gran Sanblé) pour contrer le président sortant de l’ex-conseil régional Serge Letchimy. De son côté, Alfred Marie-Jeanne a déclaré prendre acte de la décision de Yan Monplaisir.

La prochaine assemblée plénière de la CTM qui se tient les 12 et 13 octobre permettra de dessiner les nouveaux rapports de forces politiques au sein de la collectivité.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment