Australie: Ken Wyatt devient le premier ministre fédéral aborigène

No Comment

©Philip Gostelow

Mardi prochain, l’Australie aura son premier ministre d’origine aborigène. Ken Wyatt vient d’être nommé par le Premier ministre australien Malcolm Turnbull en tant que ministre des Soins aux personnes âgées et de la Santé des Aborigènes, suite à un remaniement « forcé ».

Né en 1952 à Roelands Mission farm, un des nombreux « camps d’éducation » destiné aux enfants aborigènes, Ken Wyatt était jusqu’alors ministre-adjoint des Soins, sous Sussan Ley. Il prêtera serment samedi prochain à Canberra, capitale fédérale de l’Australie. « Tout comme Ken a été le premier aborigène à être élu à la Chambre des représentants et le premier à être nommé à l’exécutif du gouvernement du Commonwealth, il est maintenant le premier aborigène nommé au ministère du Commonwealth », a déclaré M. Turnbull. « Ses vastes connaissances et son expérience en tant que haut fonctionnaire pour la santé des aborigènes, associé à son travail de ministre adjoint dans ce portefeuille, en font un ministre idéal dans ce domaine ».

Sa nomination fait suite à un remaniement « forcé par la démission la semaine dernière de Sussan Ley », l’ancienne ministre des Soins aux personnes âgées, explique ABC Australia, « elle était au cœur d’un scandale qui l’accusait d’avoir acheté des propriétés pendant ses voyages d’affaires, facturés au contribuable ».

Le 28 septembre, Ken Wyatt donne son premier discours au Parlement australien vêtu d'un manteau traditionnel "Booka" ©AAP Image/Alan Porritt)

Le 28 septembre, Ken Wyatt donne son premier discours au Parlement australien vêtu d’un manteau traditionnel « Booka » ©AAP Image/Alan Porritt)

Ken Wyatt, de son nom complet Kenneth George Wyatt, est né dans un ancien foyer pour les enfants d’aborigènes enlevés à leur famille. Le nouveau ministre « du Commonwealth », titre donné aux ministres des gouvernements australiens, a toutefois grandit avec ses 9 frères et sœurs: « Sa mère, Mona Abdullah, fait partie de la génération volée des enfants aborigènes. Placée dans le centre, elle y rencontre Don, le père de Ken. Du côté de sa mère, Ken Wyatt a des ancêtres Wongi et Noongar et du côté de son père, il a des ancêtres yamati et irlandais », rapporte ABC Australia. Ken Wyatt va commencer sa carrière en enseignant pendant 16 ans en Australie Occidentale avant d’entrer aux départements de santé de l’Etat d’Australie-Occidentale et de la Nouvelle-Galles du Sud. En 2010, il est élu pour la première fois au Parlement australien avec le Parti libéral.

En juillet 2016, Linda Burney devenait la première femme aborigène à entrer au Parlement australien, au sein de la « chambre basse » (équivalent de l’Assemblée nationale). Elle avait d’ailleurs collaboré auprès de Ken Wyatt alors qu’il était élu au Parlement.

Linda Burney au Parlement australien ©Adam Kennedy / ABC News

Linda Burney au Parlement australien ©Adam Kennedy / ABC News

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment