Attentats de Paris : Etat d’urgence en Outre-mer , explications de la Ministre

1 Comment

Ce mercredi, la Ministre de l’Outre-Mer a confirmé l’extension du décret d’état d’urgence à certains départements d’Outre-Mer.

Lors d’une conférence de presse donnée ce midi, la Ministre de l’Outre-Mer a confirmé l‘extension du décret d’état d’urgence en dans certaines d’épatements d’Outre-mer. »On est totalement immergés, impliqués dans ces événements qui frappent la France entière », a indiqué George Pau-Langevin. Durant ce point-presse, George Pau-Langevin a rappelé qu’il faut rester vigilant sur la situation en Outre-mer, notamment dans l’Océan Indien. Pour Mayotte, la ministre de l’Outre-mer a fait l’annonce d’une intensification des « reconduites à la frontière » auprès des préfets. Elle a ajouté qu’une attention particulière sera apportée sur ce département. « On va être très attentif à ce que ne se développe pas un islam radical et une grande partie de la population est assez attentive à cela« , a souligné George Pau-Langevin. La Réunion est également touchée par ce phénomène d’islamisme radical.« Malheureusement parmi les terroristes mis en cause, on voit apparaître un homme qui grandi à la Réunion », a-t-elle ajouté, en référence à Fabien Clain, jihadiste réunionnais dont la voix a été identifiée sur une revendication audio des attentats de Paris. Sur l’île Bourbon, une centaine de signalements ont été déclarées sur la plateforme  nationale de radicalisation. « Il ne faut surtout pas faire d’amalgame », continue-t-elle. Outremers 360 rappelle que les collectivités du Pacifique et Saint-Pierre et Miquelon ne sont pas concernés par ce décret et restent placés en « Vigilance renforcé ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. RAYMOND

    Dégommés barbares…

    Cette perpétration de feu pétaradé,
    Paris est éberluée.
    Sous une terrasse paisible, entrain de déguster,
    Des vies sont attentées.

    Ils étaient tous riants, ne souffrant point de maux,
    Un destin dans la main.
    Sous une pluie de balles, ils sont tombés de haut,
    Brisant des verres à vin.

    Pour écouter concert à travers tous ces chants,
    Ils criaient ceux qui tuent.
    Ce ballon rond unit, l’exclusion sur le champs,
    Vers des abords diffus.

    Je ne pouvais pas être insensible aux échos,
    Paris est ébaubie.
    Voulant faire rejaillir cet effroi par ces mots,
    Qui me hantent endormi.

    Ô seigneur, qu’ont-ils fait ces impies sur ta terre?
    Nous avons gros au cœur.

    Ô seigneur, faut-il déjouer le ciel de colère?
    Point de nous des rancœurs.

    Vers des mesures concrètes qui sont prises sans délai,
    De dégommer barbares…
    Le sourire revenu grâce au coup balai,
    Paris retrouve ses bars…

    By Emmanuel RAYMOND