Après Irma : L’aide de l’Union européenne « bientôt à l’œuvre » à Saint-Martin et en Guadeloupe

No Comment

©Martin Bureau / AFP

Ce mardi 28 novembre, la Ministre des Outre-mer a remis la demande d’activation du Fonds de Solidarité de l’Union Européenne (FSUE) à la Commission européenne, à destination notamment de Saint-Martin et de la Guadeloupe. « Cette demande, une fois analysée, nous permettra de prêter main forte à la population de Saint-Martin », a indiqué Corina Creţu, Commissaire européenne à la politique régionale.

« Au terme d’une évaluation menée par l’Inspection Générale de l’Administration (IGA) et du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), elle-même actualisée par l’évaluation conduite à partir des données de la Caisse Centrale de Réassurance, l’État estime à 1,956 milliards d’euros le montant des dégâts causés par le passage d’Irma et de Maria sur les îles de Saint-Martin et de Guadeloupe », a déclaré la Ministre des Outre-mer Annick Girardin dans un communiqué.

Dans le même temps, Annick Girardin s’est rendue à Bruxelles, ce mardi 28 novembre, afin de remettre la demande d’activation du FSUE pour Saint-Martin et la Guadeloupe. « Je m’en réjouis car cette demande, une fois analysée, nous permettra de prêter main forte à la population de Saint-Martin, avec une aide financière qui contribuera à rétablir infrastructures et services publics et à couvrir les coûts des dépenses d’urgence et de nettoyage », s’est félicitée la Commissaire européenne à la politique régionale. « Le soutien de l’Europe sera bientôt à l’œuvre sur l’île. Telle est la promesse que j’ai faite au Président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, lors de la Conférence des Régions Ultrapériphériques en octobre, où nous avons présenté notre nouvelle stratégie pour un partenariat renforcé avec ces régions », rappelle-t-elle.

« L’évaluation du montant du concours du FSUE pour Saint-Martin et la Guadeloupe va faire l’objet d’échanges entre les services de l’État et ceux de la Commission européenne », ajoute de son côté Annick Girardin. « L’île de Saint Barthélémy n’est pas éligible au FSUE mais peut éventuellement bénéficier d’autres dispositifs d’aide de l’Union Européenne, notamment le Fonds Européen de Développement ».

20171128 CP – AG Évaluation des dégâts à Saint Martin et en Guadeloupe

Demande activation du FSUE Déclaration Crețu EUSF

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment