Après-Irma: 65% des dossiers à Saint-Martin et 57% des dossiers à Saint-Barthélémy ont déjà reçu un règlement financier total ou partiel

No Comment

©Ministère des Outre-mer

La Ministre des Outre-mer Annick Girardin a rencontré ce mardi 13 février à Paris, les assureurs afin de faire le point sur l’indemnisation des sinistres à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy, cinq mois après le passage dévastateur de l’ouragan Irma.

Cinq mois après le passage de l’ouragan Irma dans les îles du Nord, les choses avancent selon le délégué interministériel à la reconstruction Philippe Gustin concernant l’indemnisation des sinistrés. Les représentants de la Fédération Française de l’Assurance (FFA) ont indiqué que 65 % des dossiers d’assurés ont déjà reçu un règlement financier total ou partiel à Saint-Martin et 57 % à Saint-Barthélemy pour un montant total de 500 000 euros. Ils ont précisé également que « le nombre de dossiers réglés accuse un décalage de près de 50 jours par rapport aux dernières catastrophes majeures qui ont touché le territoire national ».

Lors de cette réunion, la ministre des Outre-mer a invité les représentants des assurances à poursuivre leurs efforts dans ce sens afin de répondre rapidement aux demandes d’indemnisations. « Pour Annick Girardin, l’accélération des paiements aux sinistrés est nécessaire pour engager les travaux de reconstruction », souligne un communiqué de presse du Ministère des Outre-mer.
Selon les assureurs, Irma est une des catastrophes climatiques les plus coûteuses de l’histoire de France. Près de 25 000 déclarations de sinistres à Saint-Martin et Saint-Barthélemy pour un coût total estimé à 1,83 milliard d’euros, Irma est une des catastrophes climatiques les plus coûteuses de l’histoire de France.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment