Accord de Guyane: La Ministre des Outre-mer Annick Girardin sur place pour le comité de suivi

No Comment

© Outremers 360

Après plusieurs jours sur les îles sinistrées de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy, Annick Girardin la Ministre des Outre-mer se rendra à partir du dimanche 17 septembre en Guyane dans le cadre du comité de suivi de l’Accord de Guyane.

Au programme de cette visite de 48 heures, des rencontres avec les différents  signataires des Accords de Guyane. «La ministre fera un second point d’étape sur l’avancée des mesures engagées depuis six mois par le gouvernement en faveur de la Guyane »,  indique le communiqué du Ministère des Outre-mer. A la  mi-juillet, la Ministre des Outre-mer avait fait un premier point d’étape sur ces Accords et avait assuré que « 60% des engagements de l’Etat en faveur de la Guyane sont d’ores et déjà mis en oeuvre ». 

« La Ministre échangera avec les élus du territoire, les services de l’État et notamment les forces de sécurité, des associations et des collectifs citoyens, les acteurs économiques et sociaux, des représentants des populations autochtones » ajoute le communiqué. En effet, Annick Girardin rencontrera notamment les représentants des communautés amérindiennes et bushinengués, qui dénonçaient en début de semaine « le silence de la France sur leurs droits » à l’occasion des  dix ans de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones contre les discriminations, pour leur protection et l’autodétermination.

Sur le plan économique, la Ministre des Outre-mer s’entretiendra respectivement avec  les représentants syndicaux, les représentants du monde agricole et les membres de la filière pêche. Le volet sécurité sera également abordé durant ce voyage officiel avec la présentation d’un échographe destiné à lutter contre le trafic de stupéfiants à l’aéroport de Cayenne et une rencontre  avec les forces de l’opération anti-délinquance.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment