A La Réunion, Jean-Hugues Ratenon appelle à la résistance face à la politique du gouvernement

No Comment

©Jérémie Silvestro / Wikimedia Commons

Lors d’une conférence de presse ce dimanche à Saint-Denis, le député de La Réunion Jean-Hugues Ratenon, tête de file du parti Rézistans Égalité 974 et qui siège au groupe de la France insoumise, a appelé à la mobilisation contre la politique gouvernementale, torpillant le Plan Pauvreté présenté par Emmanuel Macron. 

Pour le député insoumis, les principales annonces du Plan Pauvreté, comme Service public d’insertion, le revenu universel d’activité ou le repas de cantine à un euro, « ne sont que des leurres ». « Le revenu universel n’a d’universel que son nom », estime Jean-Roland Ruffier, membre du parti Rézistans Égalité 974 de Jean-Hugues Ratenon. « Il faut remplir des conditions de revenus et de recherche d’emploi pour y prétendre », ajoute-t-il. « C’est extrêmement dangereux et c’est un moyen pour l’État de faire des économies », estime Jean-Hugues Ratenon. Pour les membres du parti, le Plan Pauvreté « stigmatise les personnes au chômage en sous-entendant qu’ils sont les seuls responsables de leur situation ». Sur la fusion des aides sociales, Jean-Hugues Ratenon pointe du doigt « un piège » : « Cela veut dire que des familles pourraient se retrouver sans aucune source de revenu », estime-t-il.

Pas d’annonces pour les Outre-mer 

« Emmanuel Macron a présenté un grand plan national sans prononcer un seul mot à propos les territoires défavorisés et ultramarins. 40% des Réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté », rappelle le parti réunionnais proche de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. « Les objectifs fixés sont clairement inadaptés ». Quant au budget annoncé pour le Plan Pauvreté, Jean-Hugues Ratenon et ses proches n’y trouvent pas non plus leurs comptes. « Le Président annonce un budget de 8,8 millions d’euros répartis sur quatre ans », relève Stéphane Picot. « On compte 9 millions de pauvres en France. Une simple opération mathématique permet de comprendre qu’on ne va consacrer que 244 euros par an par personne pauvre. Soit 20 euros par mois… ».

« Ce plan honteux manque d’ambition, abat les plus démunis et plonge les familles les plus défavorisées dans l’angoisse. Emmanuel Macron ne prévoit rien pour les personnes âgées, rien pour les moins de 25 ans. L’ascenseur social républicain qu’il propose est en panne. Il faut se réveiller. Osons réagir, osons l’espoir ! », clament les membres de Rézistans Égalité 974. « Nous devons parler d’une seule voix, pour agir dans l’intérêt des Réunionnais et des Réunionnaises », ajoute Jean-Hugues Ratenon qui en appelle à ses collègues parlementaires de La Réunion. « Il faut agir, le peuple est fatigué, affaibli : c’est aux élus de se mobiliser ». Une mobilisation est fixée au 7 octobre.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment