« 66% des mesures » du Livre Bleu « sont réalisées ou engagées » assure Annick Girardin à l’issue du Comité interministériel à l’Outre-mer

No Comment

©Outremers360

« 66% des mesures inscrites dans le Livre Bleu sont réalisées ou engagées », a déclaré la ministre des Outre-mer Annick Girardin, à l’issue du Comité interministériel à l’Outre-mer, qui ne s’était pas réuni depuis 2009. La prochaine réunion de cette « instance » aura lieu en septembre. 

« Beaucoup de choses ont été engagées vis-à-vis des territoires ultramarins, beaucoup de concertations ont été organisées et qui ont abouti à la production du Livre Bleu, il y a maintenant beaucoup de décisions à mettre en œuvre », a dit de son côté le Premier ministre. « Nous avons organisé la méthode, fait le suivi de l’application des politiques publiques, donné des objectifs à chacun des ministres concernés. Nous sommes convenus d’avoir un rythme de travail régulier avec une prochaine réunion qui se déroulera au mois de septembre », ajoute-t-il.

Ce Comité interministériel à l’Outre-mer, créé en 2009 sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, ne s’était pas réuni depuis. Et c’est en début janvier que la ministre des Outre-mer avait annoncé le retour de ce comité « qui permet à l’ensemble des ministres et des administrations qui dirigent de pouvoir discuter des problèmes spécifiques aux Outre-mer, à la façon dont nous mettons en œuvre les politiques nationales dans les outre-mer ».

Autour de la table, le Premier ministre, la ministre des Outre-mer, le ministre de l’Éducation nationale, le ministre de l’Action et des Comptes publics, la ministre de la Santé, le ministre du Logement, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie ou encore, la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. « Le président de la République nous a demandé des réunions de chantier, c’est ce qu’on vient de faire », a assuré Annick Girardin, qui voit ainsi conforté son « réflexe outre-mer ». « Nous avons le réflexe ultramarin, nous voulons faire en sorte que dans toutes les politiques nationales les spécificités et les enjeux des territoires soient correctement pris en compte, et pour cela il faut de la constance et de la cohérence », a assuré le Premier ministre.

Plus en détails, le ministre de l’Éducation nationale a notamment insisté sur « l’amélioration du niveau à l’école primaire », le « bâtis scolaire sur les territoires à démographies fortes comme la Guyane et Mayotte », le « rectorat de plein droit » à Mayotte ou encore, le « plurilinguisme pour respecter les langues de l’Outre-mer ». De son côté, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur a souligné « le déploiement de la police de sécurité du quotidien », déjà déployée en Nouvelle-Calédonie, « la lutte contre l’immigration à Mayotte » et l’instauration de « deux quartiers de reconquête républicaine à Nouméa et à Mayotte » pour 2019.

Enfin, le ministre du Logement Julien Denormandie est revenu sur la lutte contre le logement insalubre. « Chaque territoire d’Outre-mer aura son site transparence qui permettra à tout citoyen d’outre-mer de pouvoir suivre les engagements dans les territoires d’outre-mer mais aussi l’utilisation des fonds publics », a aussi assuré la ministre Annick Girardin.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data