170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage en France : Emmanuel Macron annonce la création d’une fondation pour la mémoire de l’esclavage

1 Comment

©Thibaut Camus / AFP

A l’occasion de la Cérémonie du 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage en France, qui s’est déroulée ce 27 avril au Panthéon, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé la création d’une fondation pour la mémoire de l’esclavage « cette année ».

« Je veux qu’enfin la France ait une institution capable de jeter des ponts et de développer des actions communes avec toutes les nations qui ont avec nous cette histoire en partage. C’est pourquoi la Fondation pour la mémoire de l’esclavage sera créée cette année », a annoncé Emmanuel Macron dans un message posté sur Facebook. Cette fondation avait déjà été évoquée par son prédécesseur, François Hollande le 10 mai 2017, au Jardin du Luxembourg. La Présidence de cette fondation reviendra à Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre et ancien maire de Nantes, aujourd’hui Président de la mission pour la Mémoire de l’Esclavage, des Traites et de leurs Abolitions. « La fondation sera logée à l’Hôtel de la Marine où l’abolition de l’esclavage fut décrétée le 27 avril 1848. Elle sera dotée de moyens humains et financiers mais aussi scientifiques pour mener des missions d’éducation, de culture, de soutien à la recherche et aux projets locaux », a promis Emmanuel Macron.

« Certains plaident en outre pour la construction à Paris d’un musée consacré à l’esclavage. Or la France possède déjà un tel lieu avec le Mémorial ACTe », situé en Guadeloupe, poursuit le Président de la République dans son message. « Notre priorité est d’apporter notre soutien, dans la durée, à cette institution, notamment à travers l’aide que pourra lui apporter la future fondation, pour lui permettre de satisfaire à ses missions et renforcer son rayonnement ».

Emmanuel Macron a choisi le Panthéon pour la Cérémonie célébrant l’abolition de l’esclavage, lieu où est inhumé Victor Schoelcher, un des fervents défenseurs de l’abolition. Le Président de la République a également choisi le 27 avril, jour où la fin de l’esclavage a été promulguée en 1848. Le 10 mai dernier, il participait à la Cérémonie commémorant l’adoption de la « loi Taubira », qui reconnait la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité. Elu mais pas encore officiellement Président de la République, il assistait à la Cérémonie durant laquelle François Hollande annonçait son souhait de voir une fondation créée. Emmanuel Macron, accompagné de collégiens et guidé par le Président du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage, l’historien Frédéric Régent, a rendu hommage à Toussaint Louverture, Louis Delgrès, Victor Schoelcher.

A voir le documentaire « Les noirs dans la République »

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. paplou

    notre président ignore-t-il le ‘mémorial acte’ de POINTE A PITRE !!!
    m’étonne pas, il survole tout sans si intéresser.
    pipo
    pipo

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data