TAAF: « L’Atelier des Ailleurs » revient pour sa quatrième édition

No Comment

©Facebook / Escales du bout du Monde

L’administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et la direction des affaires culturelles de l’Océan Indien (DAC-OI) du Ministère de la Culture et de la Communication lancent l’édition 2017/2018 de « L’Atelier des Ailleurs 4 »: une opportunité de résider environ trois mois dans les TAAF afin d’y réaliser un projet artistique.

« Vous êtes poète, écrivain, musicien, chorégraphe, plasticien, vidéaste, réalisateur, photographe… et voulez vivre une expérience extraordinaire d’environ trois mois de création dans les Terres australes et antarctiques françaises entre décembre 2017 et avril 2018 ; vous ne craignez pas l’éloignement (les TAAF sont à plusieurs jours de mer de l’île de La Réunion), ni l’absence de liaison internet ou de téléphone portable et vous êtes en bonne santé physique » ? Dans ce cas, l’appel à candidature pour l’édition 2017/2018 de « l’Atelier des Ailleurs » vous est adressé.

©Facebook / Escales du bout du Monde

©Facebook / Escales du bout du Monde

« Vous séjournerez sur l’une des bases subantarctiques françaises (Port-aux-Français aux Kerguelen, Alfred Faure à Crozet ou Martin de Viviès à Amsterdam), aux côtés des personnels (scientifiques, météorologues, militaires…) qui mènent sur place des missions de souveraineté, de recherche scientifique ou de préservation des milieux naturels », explique l’administration supérieure des TAAF sur son site internet. « À l’issue de cette résidence de création, votre travail sera présenté à La Réunion, en Métropole et si possible, dans la zone sud-ouest de l’océan-Indien, en Europe et dans le reste du monde. Cette présentation pourra s’organiser dans le cadre de partenariats avec des musées, des galeries, des fondations, des espaces culturels ou des associations que vous aurez mobilisés en amont ».

Vallée des Sables, péninsule Rallier du Baty. À droite, le mont du Commandant au Sud-ouest des Kerguelen ©Facebook / Escales du bout du Monde

Vallée des Sables, péninsule Rallier du Baty. À droite, le mont du Commandant au Sud-ouest des Kerguelen ©Facebook / Escales du bout du Monde

Créée en 2011, la première édition de « l’Atelier des Ailleurs » a permis aux artistes Klavdij Sluban et Laurent Tixador de séjourner pendant trois mois sur l’archipel des Kerguelen. Les deux artistes ont pu ensuite présenter leurs œuvres produites lors de cette première résidence aux Rencontres d’Arles 2012. « Laurent Tixador s’est également inscrit dans l’exposition collective Unlimited bodies au Palais d’Iena et dans l’exposition hors les murs de la FIAC au muséum national d’histoire naturelle de Paris en octobre 2012″. Lors de la 3e édition, ce sont Julien Gauthier, musicien et compositeur, et Estelle Nollet écrivain, qui ont embarqué à bord du Marion Dufresne vers l’archipel des Kerguelen pour le premier et vers l’île d’Amsterdam pour la seconde.

Lire aussi: Escales au Bout du Monde: Un ouvrage en hommage à la biodiversité des TAAF

Les inscriptions pour l’édition 2017/2018 de « l’Atelier des Ailleurs » sont ouvertes depuis début mars. Le formulaire d’inscription est à télécharger sur le site de l’administration supérieure des TAAF. Les artistes auront jusqu’au 31 mai 2017 pour envoyer leur candidature et présenter, en amont, leur projet artistique.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment