Sargasses : Les touristes pourront marcher sur du sable fin

No Comment

Ce lundi 16 novembre, le sous-préfet Martin Jaegger a signé avec quatre communes touristiques de  la Guadeloupe, une convention pour lutter contre les sargasses.

Malgré l’Etat n’ait pas établi l’invasion des algues sargasses comme catastrophe naturelle en Guadeloupe, il se mobilise sur le terrain. Hier, les maires des 4 villes touristiques du Gosier, de Sainte-Anne, de la Désirade et de Saint-François ont signé en présence du sous-préfet Martin Jaegger des conventions pour lutter contre ce phénomène, échouant sur les littoraux de l’île depuis 2011. Après les communes de Goyave et de Petit-Bourg, ces quatre nouvelles communes bénéficieront du soutien de l’Etat pour les opérations de nettoyage  des sites les plus impacts. Ce soutien, pris en charge par l’Etat, passe par la signature de marchés avec des entreprises pour le ramassage des algues sur les plages. D’autres signatures de conventions de lutte contre les sargasses sont prévues dans le département.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment