Sargasses aux Antilles-Jean-Bernard Nilam : «La France prend le lead de la mobilisation internationale des sargasses»

No Comment

Après une mobilisation gouvernementale en 2018 après un important épisode d’échouage d’algues sargasses dans l’arc antillais, le gouvernement entend mener cette fois l’action de la lutte contre l’invasion des algues brunes au niveau international avec la tenue en Guadeloupe de la première conférence internationale sur les sargasses du 23 au 26 octobre 2019.

« Il s’agit de dire que la France prend le lead d’une mobilisation internationale qui est rendue nécessaire par l’aggravation de la situation constatée ces dernières années. », souligne l’ambassadeur déléguée à la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane Jean-Bernard Nilam. Après un premier séminaire l’année dernière en Martinique, la Guadeloupe accueille fin octobre 2019 la conférence internationale sur ce sujet pour prévoir les échouages et pour valoriser les algues. « Ce leadership de la France se traduit par la responsabilité confiée à la Guadeloupe d’organiser cette conférence internationale»

La Guadeloupe lieu d’échanges scientifiques sur les sargasses

« Cette initiative française s’effectuera concrètement au travers des propositions faites par la Région Guadeloupe de créer d’une part, un forum caribéen sur les sargasses qui va servir un peu de cluster afin de réunir l’ensemble des informations scientifiques disponibles et puis, d’autre part un centre caribéen de surveillance et d’analyse» a poursuivi Jean-Bernard Nilam.

Cette conférence internationale sera l’occasion aussi pour la France de démontrer son savoir-faire en matière de protection de la population face au fléau des algues sargasses. Nous avons des ambitions fortes avec la Région Guadeloupe sur le sujet. Dire d’abord que le Ministère de la Transition écologique et solidaire et le Ministère des Outre-mer sont extrêmement attentifs à cette coopération avec nos principaux partenaires étrangers se fasse essentiellement en tenant compte de ce qui est pour nous, une valeur forte. Il s’agit de la santé des populations. C’est un élément sur lequel la France se détache et elle peut apporter son expérience au travers de son expertise sur la mesure des gaz toxiques qui s’échappent des algues en état de décomposition. Nous pouvons également regarder, dans le cadre des discussions avec les Etats, comment nous pouvons anticiper les arrivées, améliorer nos outils de surveillance satellitaire, aérienne et maritime.

Dans ce volet scientifique, l’ambassadeur délégué à la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane précise que les résultats de l’appel d’offres lancé par l’Agence nationale de la Recherche (ANR) seront dévoilés lors de cette conférence internationale. «Cet appel à projets a pour ambition de faire le point sur les différentes connaissances scientifiques sur la surveillance, le ramassage, l’analyse et valorisation. Ces résultats permettront de mettre en lumière un certain nombre de réflexion, voire même des découvertes techniques».

La Guadeloupe, carrefour de l’innovation de la Caraïbe sur les sargasses

Faire le point sur les connaissances scientifiques tout en donnant la place à l’innovation. «La Région Guadeloupe a voulu que cette conférence ne soit pas uniquement un événement s’adressant aux scientifiques et aux décideurs mais elle a voulu également un évènement s’adressant aux chefs d’entreprise, aux forces innovantes à l’échelle caribéenne». C’est aussi que se tiendra en marge de la conférence internationale, le salon Sarg’Expo.
C’est le premier salon international des techniques innovantes de prévision, de suivi, de surveillance, de collecte et de valorisation des algues sargasses. Il apportera une visibilité pour les entreprises caribéennes et internationales présentant des solutions éprouvées auprès des décideurs de l’ensemble de la Caraïbe et auprès du grand public. Il vise à diffuser largement les innovations opérationnelles permettant de gérer les échouages des algues sargasses. A ce jour, plus de 25 exposants venant de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Caraïbe, du Brésil ont confirmé leur présence à ce salon Sarg’Expo.

Des places encore disponibles pour le Sarg’Expo

Capture d’écran 2019-09-06 à 14.58.38

La Région Guadeloupe a réitéré son appel à la participation des entreprises au Salon international Sarg’Expo. Des places sont encore disponibles pour les entreprises souhaitant s’inscrire.

A ce jour, une vingtaine d’exposants, provenant de différents territoires (Martinique, Guadeloupe, Guyane, France hexagonale, mais aussi Etats-Unis,Belize, République Dominicaine, Sainte-Lucie…), ont manifesté leur intérêt pour cet évènement.C’est l’occasion pour les participants de venir à la rencontre des décideurs de la Caraïbe et des Amériques (AEC, OECO, Mexique, Brésil, USA) et plus particulièrement de nos territoires(Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Guyane …),qui participeront simultanément et dans le même lieu à la Conférence Internationale sur les sargasses.

La participation est gratuite pour les exposants, la sélection se faisant sur la base de l’ordre d’arrivée des inscriptions.

Dépôt des candidatures par mail à : sargexpo2019@semprg.fr

Date limite : 16/09/2019 (dans la limite des places disponibles)

Toutes les informations sur : www.sargexpo.fr

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data