Recyclage et COPIL: La Région Guadeloupe lance un comité de pilotage de la conférence internationale sur les sargasses

No Comment

© Préfecture de Guadeloupe

Le Conseil régional de Guadeloupe installe ce mardi 16 avril en présence de la ministre des outre-mer Annick Girardin, la première réunion du Comité de Pilotage en prévision de la conférence internationale sur les sargasses, prévue en octobre 2019.

Cette installation aura pour objectif d’installer le COPIL et ses membres, de présenter et valider les objectifs de cette conférence, les résultats attendus et le programme prévisionnel, ainsi que la planification des travaux du comité. Ce comité conduira ensuite à l’organisation de la conférence internationale sur les algues sargasses. Cette conférence sera l’occasion de mieux comprendre le phénomène à l’échelle de la Caraïbe, d’avoir une expérience partagée en matière de collecte, traitement et valorisation des algues, mais également d’inscrire à l’agenda politique international la problématique de l’invasion massive de ces algues.

A l’occasion de sa visite en Guadeloupe, la Ministre des Outre-mer s’est rendue sur le site du centre de valorisation de déchets organiques Sita Verdé du groupe Suez, situé au Moule. « Sur la question des sargasses, il y a deux objectifs: éviter qu’ils puissent se proliférer, et ensuite les valoriser. Ce qui est intéressant dans les modèles de valorisation que j’ai pu voir aujourd’hui, c’est de savoir exploiter les sargasses quand elles viennent mais pouvoir aussi s’en passer. Un modèle économique qui reposeraient sur des algues qui sont pas toujours là régulièrement, il faut qu’on puisse avoir la possibilité de lisser les choses. Il y a d’autres types de valorisation qu’il faut pouvoir voir, tout ce qui concerne le bio-plastique notamment» a souligné Annick Girardin.

Exemple de valorisation des sargasses: Sita Verdé du groupe Suez réalise du compost à base d’algues sargasses

Opérationnelle depuis 2008, la plateforme du Moule traite les déchets verts de l’ensemble de la Guadeloupe, y compris de la Basse Terre. Sur ce site d’une surface de 4 hectares, jusqu’à 58.000 tonnes de biodéchets sont valorisés par an. En 2017, après le cyclone Maria, près de 70.000 tonnes ont été traitées.
Depuis 11 ans, Sita Verdé  développe des solutions innovantes pour répondre aux défis de la transition écologique. Les équipes locales accompagnent collectivités, industriels et agriculteurs dans la gestion de leurs déchets organiques. Depuis 2011, la plateforme de compostage réalise des composts intégrant notamment les algues sargasses. Les produits sont utilisés localement par les planteurs, les maraichers, les pépiniéristes, les paysagistes, les collectivités et les particuliers, évitant ainsi l’utilisation d’engrais chimiques importés.
Sita Verdé apporte ainsi à ses clients un savoir-faire performant issu de longues années d’expérience, l’expertise du groupe SUEZ, des solutions pérennes, écologiques, et économiques, dans le respect de l’environnement et le développement de la biodiversité.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data