Recyclage des déchets: La Réunion bonne élève

No Comment

©Arnaud Andrieu

En 2015, La Réunion s’est hissée en tête des Départements d’Outre-mer qui recyclent le plus. Un bilan positif dû au fait que l’île Bourbon recycle depuis plus de dix ans avant les autres DOM.

En 2015, on enregistre 22,6 kg d’emballages ménagers triés par habitant de La Réunion. En 2014, ce chiffre s’élevait à 21,9 kg. La Réunion confirme ainsi son avance sur le recyclage par rapport aux autres Départements d’Outre-mer. « Le département a lancé le tri dix à quinze ans avant les autres DOM-COM », expliquait Véronique Héritier, responsable de La Réunion chez Eco-Emballages. Plus précisément, un Réunionnais recycle en moyenne 2,4 kg de bouteilles et flacons en plastique, 6,9 kg d’emballages en carton et 12,4 kg d’emballages en verre. La pratique du recyclage à La Réunion connait également une hausse de 7,3 % par rapport à 2014, souligne le Journal de l’île de La Réunion.

De nouveaux projets seront mis en place par quatre collectivités réunionnaises en partenariat avec l’entreprise Eco-emballage. 273 nouvelles bornes de collecte de déchets ménagers seront installées sur tout le territoire avec en complément l’aménagement et la réhabilitation du parc existant. La sensibilisation des habitants aux consignes de tri viendra en renfort de ces opérations. La Réunion souhaite collecter ainsi 3 500 tonnes de déchets recyclables en plus d’ici deux ans. En 2014, les Départements d’Outre-mer recyclaient en moyenne 15,8 kilos d’emballages ménagers: 9 kg en Guadeloupe et à Saint-Martin, 10 kg en Guyane, 13 kg en Martinique, contre 45,9 kg pour l’Hexagone. A Mayotte, le tri des déchets a été installé en novembre 2013 et en un an, 243 tonnes d’emballages ont pu y être collectées et recyclées.

©DR / Tahiti-infos

En Polynésie française, c’est la société Fenua Ma qui depuis 1997 s’occupe de la collecte, du tri et du recyclage des déchets ©DR / Tahiti-infos

Pour ce qui est des Collectivités d’Outre-mer, le Code de l’environnement est différent et de compétence locale. En Polynésie française par exemple, c’est le Syndicat mixte ouvert pour la gestion, la collecte, le traitement et la valorisation des déchets « Fenua Ma » (fondé en 1997), qui s’occupe de la collecte, du tri et du recyclage des déchets auprès des communes partenaires. En 2016, près de 7 000 tonnes de déchets recyclables ont été collectés contre un peu plus de 50 000 tonnes de déchets ménagers. En outre, 43,6 kg de déchets recyclables ont été collectés par habitant en 2015, uniquement sur l’île principale de Tahiti.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment