Porto-Rico: L’Ouragan Maria aurait causé la mort de 4600 personnes sur l’île américaine

No Comment

© AFP-HECTOR RETAMAL

Maria avait frappé Porto Rico le 20 septembre dernier causant la mort de 64 personnes selon un premier bilan officiel mais une nouvelle enquête vient de remettre en cause ce constat.

L’ouragan Maria a tué plus de 4 600 personnes sur l’île américaine de Porto Rico l’an dernier, tel est le nouvel chiffre avancé par une enquête indépendante.
D’après une étude de terrain, une équipe de chercheurs de l’Université Harvard a établi que le taux de mortalité sur ce territoire américain, dans les trois mois suivants la catastrophe, avait bondi de 62% par rapport à la normale, principalement car nombre d’habitants, privés d’électricité, d’eau, de téléphone ou de transport, n’avaient plus accès aux soins.
Pour obtenir un bilan précis, les chercheurs ont donc organisé l’équivalent d’un recensement partiel. Ils ont frappé à 3 299 portes, sur l’ensemble de l’île, selon un échantillon représentatif, et demandé si des personnes des ménages choisis étaient décédées entre le 20 septembre et le 31 décembre 2017. L’étude a eu lieu en janvier et février dernier. Statistiquement, les résultats sont significatifs et ont permis d’établir un taux de mortalité de 14,3 morts pour 1 000 personnes à cette période, soit 62% de plus que lors de la même période en 2016. Au niveau de l’île, cela signifie 4 645 morts en plus.

Une estimation encore basse

Les chercheurs expliquent en outre que leur estimation est probablement basse, pour une raison simple: ils n’ont pas pu comptabiliser les personnes vivant seules qui sont mortes, car elles n’ont par définition pas pu répondre au sondage. « Notre estimation est cohérente avec les articles de presse qui ont évalué le nombre de morts dans le premier mois ayant suivi l’ouragan », écrivent les scientifiques. Ils ont trouvé qu’en moyenne, les ménages avaient passé 84 jours sans électricité, 64 jours sans eau, et 41 jours sans accès au réseau téléphonique mobile.

Dans les zones les plus isolées de l’île, 83% des ménages ont vécu sans électricité sur la totalité de la période étudiée, soit plus de trois mois. Près d’un tiers de tous les ménages ont rapporté avoir vu leur traitement médical interrompu: les malades ne pouvaient plus acheter leurs médicaments. D’autres ne pouvaient plus faire fonctionner leurs appareils d’aide respiratoire, faute d’électricité. De nombreux centres de santé et cliniques avaient dû fermer, et nombre de médecins étaient introuvables ou ne pouvaient plus se déplacer.
Dans la catégorie de villages les plus isolés, 8,8% des personnes ont dit n’avoir pas réussi à joindre les services d’urgence, le numéro 911. Le gouvernement de Porto Rico est conscient de l’irréalisme de son bilan et a chargé en février dernier une équipe de l’Université George Washington de conduire une étude de la mortalité de septembre jusqu’à février 2018.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data