Polynésie : Le Race for Water arrive ce week-end à Papeete

No Comment

©Race for Water

Le navire Race for Water de la fondation éponyme arrive en Polynésie française entre le 6 et 7 octobre. Après un mois de navigation entre l’Île de Pâque et l’archipel polynésien, le Race for Water restera en Polynésie jusqu’au 5 novembre. 

Il s’agit de la 11ème escale de l’Odyssée 2017-2021 de la fondation Race for Water. La fondation et son navire resteront un mois entier dans les eaux polynésiennes où ils sillonneront essentiellement l’archipel de la Société et les îles de Tahiti, Moorea, Bora Bora et Tetiaroa. « Notre mission est d’alerter et d’agir afin que les déchets plastiques n’atteignent pas les cours d’eau et les océans. Lors de chaque escale, la Fondation Race for Water cherche à développer avec des partenaires locaux des modèles sociaux et économiques conférents une valeur aux déchets plastiques pour inciter à leur collecte » explique Franck David, directeur de la Race for Water Odyssée. Il poursuit : « Engagé sur une Odyssée de cinq ans, le navire ambassadeur de la Fondation sillonne toutes les mers du globe afin d’étudier les impacts des plastiques sur l’environnement marin, sensibiliser et proposer des solutions. Sur le même modèle que nos précédentes escales, nous allons déployer en Polynésie nos différents programmes ».

Sur place, la fondation a également l’intention de « partager avec la communauté scientifique locale sur les sujets de l’étude et de la préservation des océans de la pollution plastique » et « accueillir et sensibiliser le plus grand nombre. Nous allons ainsi recevoir à bord, entre autres invités, près de 20 classes de 25 élèves sur l’ensemble de l’escale ». En outre, un workshop sera organisé le 11 octobre à bord du navire avec différents acteurs locaux « pour mieux comprendre la filière de traitement des déchets et le problème des déchets sauvages. Les équipes de Race for Water présenteront à cette occasion un modèle de valorisation des déchets plastiques innovant basé sur une machine développée en partenariat avec la société française ETIA, qui transforme les déchets plastiques en énergie ».

Créée en 2010 par le suisse Marco Simeoni, La fondation Race for Water est dédiée à la préservation de l’eau et des océans en particulier. Aujourd’hui fortement menacée par la pollution plastique, cette ressource indispensable à la vie doit impérativement être protégée. Son navire éponyme navire exclusivement à l’énergie solaire, à l’hydrogène et au « kite » (vents). Naturellement, le Race for Water sera accueilli selon la « tradition locale » polynésienne.

Capture d’écran 2018-10-03 à 15.45.31

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment