Nouvelle-Calédonie : Après le cyclone Harold, le Mont-Dore vient en aide aux Vanuatais

No Comment

©Vanuatu Daily Post

Après le passage du dévastateur cyclone Harold, lundi 6 avril sur l’archipel du Vanuatu, le maire du Mont-Dore, Eddie Lecourieux, a annoncé une aide exceptionnelle en faveur de Luganville, commune jumelée avec le Mont-Dore.

Après avoir fait 27 morts dans les îles Salomon, le cyclone Harold a touché lundi 6 avril l’île d’Espiritu Santo, située dans le nord, avec une force de catégorie 5, soit la plus haute qui soit. La deuxième plus grande ville du pays, Luganville, peuplée de 16 500 âmes, a donc été durement touchée par le cyclone, détruisant bâtiments et provoquant des inondations. L’île est maintenant à l’heure du bilan.

Une catastrophe climatique qui a fait résonance dans le bureau du maire du Mont-Dore, une commune située près de Nouméa et jumelée avec Luganville. Dans un communiqué de presse, le maire a exprimé « toute son amitié » ainsi que sa « solidarité » à la population vanuataise.

Pacifique : La deuxième ville du Vanuatu dévastée par le cyclone Harold

« Les liens d’amitié entre nos deux communes existent depuis plusieurs années, avec la signature du premier protocole d’amitié en 2006, puis du second en 2012. J’ai donc une pensée toute particulière pour mon confrère, Peter Patty, maire de Luganville et Onen Gaviga, adjoint au maire, pour tous les habitants de Luganville, ainsi que pour tous nos amis vanuatais du Mont-Dore », a signifié Eric Gay dans son communiqué.

Une fois que la situation le permettra, le maire du Mont-Dore a assuré apporter « une aide exceptionnelle à Luganville » relative aux besoins matériels et humains. En attendant, les Forces armées de Nouvelle-Calédonie ont effectué une reconnaissance aérienne « en liaison avec l’ambassade de France et en coopération avec l’Australian Defense Forces et la New-Zealand Defense Forces, dans le cadre de l’accord FRANZ ». Ce survol doit permettre une évaluation des dégâts sur Espirito Santo et Malakula, deux îles fortement touchées par le cyclone Harold.

Ce mercredi, le puissant cyclone a poursuivi sa route dévastatrice dans le Pacifique. Des vents de plus de 220 km/h et des pluies diluviennes se sont abattues aux îles Fidji, causant de nombreuses inondations ainsi que des submersions marines.

 Amélie Rigollet. 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data