Maurice : Activation d’une cellule de crise à La Réunion suite au naufrage du vraquier, du fuel s’échappe dans le lagon

No Comment

© Twitter Romain Miot

Le MV Wakashio, un vraquier transportant 3800 tonnes de fuel, s’est échoué sur le récif de Pointe d’Esny le 25 juillet. Différentes mesures de précaution et opérations de sauvetage ont été lancées depuis, mais aucune trace d’huile ni d’hydrocarbures n’avait encore été détecté. Ce jeudi 6 août, changement de ton, le Ministère de l’Environnement publie un communiqué confirmant la présence d’une brèche dans le navire, et une fuite d’hydrocarbure qui en résulte. Une cellule de crise a été activée par le préfet Jacques Billant.

Échoué le 25 juillet, le transporteur MV Wakashio avait suscité l’inquiétude légitime des Mauriciens. Des barrages de sécurité avaient été installés en cas de fuite d’hydrocarbures et des opérations étaient en cours afin de renflouer le transporteur et pouvoir ainsi le tracter hors du lagon. Depuis hier, la situation a soudainement empiré. Une brèche sur la coque s’est créée, et une fuite de fuel est confirmée.

Création d’une cellule de crise

Jacques Billant, préfet de la zone Sud-Océan Indien, a décidé d’activer une cellule de crise composée du bureau de l’action de l’état en mer de la zone maritime sud de l’océan indien, la direction de la mer de l’Océan Indien, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage, les forces armées de la zone sud de l’océan Indien, la cellule diplomatique et l’état-major de zone de défense.
Cette cellule de crise a pour but d’analyser le soutien qui pourrait être apporté par les autorités françaises dans la lutte contre cette pollution.

Au regard des conditions météorologiques et de courant sur 3 jours, la pollution devrait rester localisée sur les côtes mauriciennes et ne toucherait pas la côte réunionnaises, d’après les simulations effectuées grâce au logiciel de Météo France « MOTHY », dédié à la prévision de dérive d’hydrocarbure.

⚠️Dispersion de polluants marins⚓️⛽️

➡️Suite à l’échouage d’un tanker sur le récif corallien au Sud-Est de l’île…

Publiée par Météo-France Océan Indien sur Vendredi 7 août 2020

La Réunion a été contactée par les autorités mauriciennes afin de demander leur soutien dans la gestion de la crise, et la France a été sollicitée avec le déclenchement du plan POLMAR (Pollution Maritime).
Si le gouvernement se veut rassurant, expliquant que le carburant a été transféré dans les cales hautes du navire, le risque que la situation empire et que le transporteur se brise est envisageable. Les conséquences seraient alors dramatiques pour le lagon mauricien.
L’Andromeda, un navire de pompage, sera sur place dans 3 jours, et des remorqueurs sont attendus afin de poursuivre les opérations de sauvetage.

Par Damien Chaillot

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data